Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
25 février 2017

Autre victoire BDS : le Centre américain "PEN" n’est plus sponsorisé par Israël

Après avoir essuyé de nombreuses critiques pour avoir accepté les financements israéliens pendant 5 ans, ce centre littéraire basé à New York, qui œuvre pour faire progresser la littérature, défendre la liberté d’expression et favoriser la fraternité littéraire internationale, a écarté Israel de ses sponsors, se réjouit l’association de défense des droits de l’Homme Adalah.


Le festival annuel "World Voices" du centre Pen, qui se tient à New York, ne comprendra plus Israel parmi ses sponsors.

Il faut dire que plus de 250 écrivains, poètes et éditeurs, dont bon nombre de membres de ce centre, avaient réagi et envoyé une lettre l’an dernier à la direction de PEN America pour lui demander comment un organisme, dont la vocation est de défendre la liberté d’expression, pouvait recevoir de l’argent d’un Etat qui emprisonne des journalistes et écrivains, en raison de ce qu’ils écrivent.

Et deux traducteurs, Omar Berrada and Jen Hofer, avaient retiré leur participation au festival annuel, pour montrer leur désaccord.

Pen America, qui compte plus de 4 400 écrivains, rédacteurs et traducteurs, défend en effet ceux qui sont harcelés, emprisonnés et tués pour leurs points de vue. (PEN America Center parraine en plus des programmes et des forums littéraires publics sur les enjeux actuels, envoie des auteurs éminents aux écoles du centre-ville pour encourager la lecture et l’écriture, administre des prix littéraires, offre des ateliers d’écriture à des centaines de détenus à travers le pays, et offre des subventions et des prêts aux écrivains confrontés à des urgences financières ou médicales.)

PEN America avait d’ailleurs appelé en 2015 à boycotter un événement organisé par l’Azerbaijan en raison des violations des droits de l’Homme par ce pays.

“Ceci est une victoire de la campagne BDS animée par les Palestiniens, qui appelle les institutions à rejeter les partenariats culturels avec Israel, qui s’en sert pour légitimer l’apartheid", écrit Allison Brown de Adalah-New York.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : Electronic Intifada

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1220