Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
26 février 2017

Ecole élémentaire fermée à Jérusalem Est : les cours se font dans la rue ! (photos)

Dans la ville de Sur Bahir à Jérusalem Est, Israel a fait fermer cette semaine une école élémentaire en alléguant que son programme ne correspondait pas aux critères israéliens, et constituait une "incitation" (sic).




Les 250 enfants (du jardin d’enfants au CM2) et leurs maîtres se sont donc retrouvés dans la rue pour faire la classe, avec le soutien des parents.

Le directeur de l’école al-Nukhba et son comptable ont été convoqués au commissariat de police pour un interrogatoire, tandis que le "Times of israel" écrivait que cette école est soutenue par le Hamas. Les autorités israéliennes prétendent que l’école "a été fondée par le Hamas pour enseigner des contenus qui minent la souveraineté d’Israel".

Le directeur a fait savoir que l’enseignement dans cette école était le même que dans toutes celles de Jérusalem Est, soumises à l’apartheid, puisque les enfants palestiniens ne peuvent étudier dans les mêmes écoles que les enfants juifs.

Et, comme l’ont déjà dénoncé de multiples associations, les écoles palestiniennes, non seulement ne reçoivent même pas la moitié des moyens alloués aux écoles israéliennes, mais elles doivent plus subir la pression permanente pour enseigner l’histoire comme le veut la propagande israélienne.





Ecoliers dénonçant la tyrannie qui est imposée et les atteintes à l’éducation

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8250