Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
27 février 2017

Réponse des Bédouins après la destruction de leurs villages : "Nous ne servirons plus dans l’armée israélienne"

Un groupe de 25 Bédouins a annoncé dimanche qu’il refuserait dorénavant de servir dans l’armée israélienne, puisqu’Israel traite les Bédouins de la sorte, démolissant leurs maisons et villages et assassinant les leurs.



"Du point des vue des Juifs, nous sommes des Arabes, et du point de vue des Arabes, nous sommes des traîtres", a écrit l’un de ces Bédouins réserviste dans l’armée israélienne.

La démolition du village bédouin de Umm al-Hiran dans le sud d’Israel et l’assassinat d’un enseignant bédouin à cette occasion a mis le feu aux poudres.


Les réservistes du village de Bir al-Maksur, ont informé Avigdor Lieberman, ministre de la défense et Gilad Erdan, ministre de la sécurité, de leur décision de ne plus servir dans l’armée israélienne.

Leur amertume est grande : “Depuis de nombreuses années, nous avons mis du nôtre pour contribuer au bien de ce pays. Nous avons fait partie de l’armée dans des unités de combat et avons versé beaucoup de sans, pour nous apercevoir, une fois notre service militaire terminé (3 ans) , que le pays qui nous a envoyé au combat nous a abandonnés, et nous empêche de mener une vie décente en tant que civils", écrivent-ils dans cette lettre aux deux ministres.

Cette lettre pointe également “les violences de la police à l’égard de la population bédouine, les calomnies à son encontre véhiculées par Gilad Erdan et le chef de la police Roni Alsheich", rapporte le journal Haaretz.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8630