Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
16 mars 2017

Pour la première fois, une agence de l’ONU qualifie Israël de « régime d’apartheid »

Pour la première fois, une agence des Nations-Unies accuse Israël d’imposer au peuple palestinien un « régime d’apartheid » fondé sur la discrimination raciale.



Le rapport, publié par la Commission économique et sociale des Nations-Unies pour l’Asie Occidentale (ESCWA) est le premier du genre à conclure « clairement et franchement qu’Israël est un Etat raciste qui a mis en place un système d’apartheid pour persécuter le peuple palestinien », selon le secrétaire général de cet organisme, Rima Khalaf, cité par l’agence Reuters.

Le document, rendu public à Beyrouth (Liban) où siège cette commission des Nations-Unies, souligne qu’une « stratégie de fragmentation du peuple palestinien » constitue le moyen numéro 1 utilisé par Israël pour imposer son apartheid.

De fait, poursuivent les auteurs, les Palestiniens sont aujourd’hui divisés en quatre entités subissant une oppression et une législation distinctes.

Les quatre groupes constitutifs du peuple palestinien sont les Palestiniens citoyens d’Israël, ceux de Jérusalem-Est ; ceux de la Cisjordanie et de la bande de Gaza, et enfin réfugiés et exilés hors de Palestine.

Ont participé à la rédaction du document le Dr Richard Falk, ancien enquêteur des Nations-Unies pour les droits de l’homme dans les territoires palestiniens, ainsi que l’universitaire étatsunienne Virginia Tilley.

Sans surprise, à New York, le porte-parole du secrétaire général de l’ONU a « courageusement » dit qu’il n’avait pas lu le rapport, tandis qu’à Jérusalem, le ministère des Affaires étrangères ressortait son couplet habituel sur « l’antisémitisme » de toute voix critiquant la politique israélienne.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8300