Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
20 mars 2017

Nouvelles grèves de la faim dans les prisons de l’occupant israélien

La résistance se poursuit dans les geôles de l’occupant israélien. Notamment contre la détention "administrative", de plus en plus employée par Israel contre les Palestiniens, en l’absence d’inculpation, de jugement ni de preuves. Une détention renouvelable à l’infini, selon le bon vouloir de ce régime fasciste.


Muhammad Nasser Alaqma, 27 ans, père de deux enfants, habitant le village de Baarta près de Jénine, a entamé son 24ème jour de grève de la faim, pour protester contre sa détention administrative.

Il est incarcéré depuis le 16 août 2016, après avoir été kidnappé par l’armée à un checkpoint alors qu’il rentrait dans son village, dans le nord de la Cisjordanie.

Sa détention "administrative" a déjà été renouvelée 3 fois !

De son côté, Rafaat Shalash, 34 ans du village de Beit Awwa près d’Hébron, s’est mis lui aussi en grève le 16 mars dernier, dans la prison de Ktziot.

Egalement en détention administrative, comme quelque 600 Palestiniens et Palestiniennes, il ne sait pas pourquoi il est détenu, et ne peut donc se défendre. Il est censé être libéré en avril prochain, mais rien ne dit que sa détention ne sera pas renouvelée, puisqu’elle a déjà été 2 fois de suite, et puisqu’Israel ne rend de compte à personne dans ce domaine... comme dans les autres.


(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : Maan News

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8680