Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
21 mars 2017

Affrontement avec les policiers de l’AP dans le camp de réfugiés de Naplouse

Un policier palestinien est mort et trois Palestiniens, dont un autre policier, ont été blessés à la suite d’un raid de la police de l’Autorité Palestinienne (AP) dans le camp de réfugiés de Balata à Naplouse, pour y rechercher des "fugitifs". La scandaleuse "coordination sécuritaire" entre l’AP et Israël pour empêcher toute résistance à l’occupation s’étale désormais au grand jour.

Déguisés en civil des policiers de l’’"Autorité" palestinienne ont envahi le camp dimanche et déclenché une fusillade qui a duré une quinzaine de minutes, et a fait un mort, le policier Ali Abu al-Hajj, rapporte l’agence Maan News.

Ce raid de l’AP avait pour but d’arrêter Ahmad Abu Hamada, qui a refusé de se rendre et a été lui-même gravement blessé de deux balles dans la tête et une dans l’estomac.

Selon l’AP, Abu Hamada était recherché pour meurtre, détention d’armes et attaques de policiers palestiniens.

"Un officiel de l’AP a déclaré lundi, lors des funérailles du policier, que son gouvernement continuerait à pourchasser les fugitifs pour apporter la sécurité et la stabilité à notre société" (sic)

Ce n’est pas la première fois que des affrontements ont lieu entre la police palestinienne et les habitants du camp de réfugiés de Balata. Les descentes de l’AP avait causé la mort de deux policiers et trois "suspects" en août dernier.

Trois meurtres qualifiés "d’exécutions extra-judiciaires par l’ONU, d’autant que l’un des 3 hommes avait été battu à mort dans les locaux de la police de l’AP.

"Et en septembre dernier, les "forces de l’ordre" palestiniennes avaient également tué un Palestinien et blessé 3 autres à Naplouse, dans des circonstances plus que douteuses." rapporte l’Agence Maan.

Puis l’AP, s’est mis à se servir de Palestiniens arrêtés comme boucliers humains pour pénétrer dans les camps de réfugiés.

La colère ne cesse de monter en Palestine contre ce rôle de supplétif de l’occupant joué par Mahmoud Abbas, qui multiplie en outre les pasastions à Israel de prisonniers détenus dans les prisons de l’AP.


De récentes manifestations de protestations ont éclaté en Palestine occupée après la capture et la torture de 5 militants accusés de programmer une attaque contre Israel. Une chasse à l’homme qui a conduit à l’assassinat de Basel al-Araj par l’armée israélienne dans le camp de réfugiés de Deisheh à Béthléem.

Les Palestiniens savent également que Ghalib Abdullah Daraghma, âgé de 48 ans et résident de Tubas, est mystérieusement décédé après 2 jours de grève de la faim dans une prison de l’AP à Ramallah, au début du mois.

Il était détenu depuis deux ans, sans le moindre jugement par l’AP.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : Maan News Agency

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8520