Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
19 avril 2017

Israel perd les corps des Palestiniens, ainsi que les preuves de la culpabilité de ses soldats...

C’est fou tout ce qu’Israel peut perdre en ce moment, de son propre aveu : les corps de 7 Palestiniens, les preuves de la culpabilité d’un soldat israélien dans l’assassinat de Bassem Abu Rahma, et celles des jets de pierres par des colons sur ses propres soldats !


On sait que nombreux sont les cas où Israël ne rend pas les corps de victimes palestiniennes à leurs familles. Israel Ivient même d’avouer en avoir "égaré" 7, assassinés pendant la deuxième intifada.

Hassan Dawleh montre une photo de son fils Anis mort en 1982 dans une prison israélienne et enterré par la suite dans un cimetière militaire israélien, sans stèles, et avec uniquement des numéros.
Aujourd’hui l’armée accepte de restituer le "corps" mais indique ne pas le retrouver.

Même chose pour 7 Palestiniens qui auraient commis des attaques pendant la 2ème intifada , mais la Cour Suprême interpellée par des familles à ce sujet, a fait savoir que le nombre est en réalité bien plus élevé. Rien que pour 2015, sur les 123 demandes de restitutions déposées par des familles, seulement 2 corps ont été "retrouvés" par Israel.

La Cour suprême a par ailleurs renoncé, vendredi, à inculper le soldat qui avait délibérément jeté à bout portant une bombe lacrymogène sur le militant non violent Bassem Abu Rahma en 2009 à Bi’lin, en raison de la "perte du dossier qui a disparu du tribunal"...



Bassem Abu Rahme. (Photo : Active Stills)

Le tribunal reconnait les faits et la culpabilité du soldat, mais dit "ne plus retrouver le nom" de ce dernier, malgré l’existence d’une vidéo qui le montre clairement et la comparution d’autres soldats présents au moment des faits !

Et la cour "suprême" a fait savoir aux plaignants qu’aucune enquête ne serait ouverte à ce sujet.

Enfin, un colon de Cisjordanie qui avait été arrêté pour avoir jeté des pierres sur des soldats (vidéo à l’appui) a été relaxé lundi... "faute de preuves". Il était notamment soutenu par l’association d’extreme-droite Honenu.

Mais appeler au boycott de cet Etat est bien entendu "antisémite" !

Sources : Haaretz, Mondoweiss, Maan news

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8240