Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
23 avril 2017

Manifestations de soutien aux prisonniers en grève de la faim dans toute la Palestine ! (Photos)

Tandis que le Fatah appelle à "affronter l’occupant dans toute la Palestine occupée", avec une grève générale annoncée pour le jeudi 27 avril et "une journée de colère" le vendredi 28 avril, afin de soutenir la grève de la faim "Pour la liberté et la dignité" des prisonniers palestiniens, les manifestations de soutien aux revendications des prisonniers se multiplient un peu partout.


Samedi, au 6ème jour de leur grève de la faim :

  • A Jérusalem Est, dans la quartier de Silwan où Suad Abu Rumouz a été blessée par l’armée.
    Une cinquantaine de Soldats ont attqué la manifestation pacifique et unitaire à coup de grenades assourdissantes et de balles recouvertes de caoutchouc
  • A Gaza , des milliers de Palestiniens ont défilé.
  • Manifestation à Beersheba, au sud d’israel , en face du cimetière musulman (MaanImages)
  • Les chauffeurs de Taxi à Ramallah on organisé un défilé de leurs voitures dans toute la ville
  • Vendredi soir, sur la place de la Nativité à Béthléem, soirée aux bougies autour d’une tente de solidarité, avec des prises de parole

Lancée au départ par des prisonniers du Fatah, alors que l’image et la réputation de Mahmoud Abbas et de l’autorité palestinienne (AP) n’ont jamais été aussi mauvaises en Palestinien, du fait de leur collaboration "sécuritaire" avec l’occupant, la popularité de marwan Barghouti parmi les prisonniers de toutes tendances a permis de rallier ces derniers à ce mouvement de grève.

Juste avant le déclenchement de la grève de la faim, des affrontements se multipliaient dans tout le pays contre l’AP, accusée de livrer des résistants palestiniens à Israel et d’être responsable de l’assassinat d’un dirigeant politique comme Basel al-Araj , en mars dernier.

Les grévistes de la faim demandent l’arrêt des tortures, mauvais traitements, de la négligence médicale et des restrictions de visites familiales, ainsi que la pratique de la détention "administrative", sans inculpation, ni jugement, et pour des périodes illimitées, sans que qui que ce soit puisse avoir accès au dossier du prisonnier.

Au 7ème jour de leur grève de la faim, ils viennent d’être rejoints ce dimanche par des dizaines d’autres prisonniers.

Israel essaie de faire courir en vain la rumeur mensongère selon laquelle 88 prisonniers auraient arrêté leur grève de la faim.



De droite à gauche : Marwan Barghouthi, Ahmad Saadat, Karim Yunis, Nael Barghouthi, Fouad Shubaki

Tous les grévistes de la faim sont toujours privés de visites familiales ou de leur avocat. leurs effets personnels, dont les corans, ont été confisqués et beaucoup sont placés en cellule d’isolement, notamment les représentants de différents partis qui sont considérés comme des leaders (dont le FPLP, le FDLP).

C’est le cas notamment de Bilal Ajarma qui a purgé 15 ans sur ses 17 ans de condamnation et d’Abed al-Rahman Khalil Muhammad Mahmoud, condamné à deux peines à perpétuité + 20 ans ! Ils ont tous deux été transférés de la prison de Gilboa à celle d’Ashkelon



(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : Maan News agency

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8250