Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
26 avril 2017

Le ministre allemand des affaires étrangères n’a pas cédé au chantage de Netanyahou

C’est assez rare pour être signalé : Sigmar Gabriel, sommé par Netanyahou de ne pas rencontrer ce mardi deux ONG israéliennes, critiques de l’occupation israélienne, a envoyé promener le premier ministre israélien et s’est passé de sa rencontre avec lui.


Il peut jouer les matadors, il n’impressionne pas tout le monde, heureusement.

Nethanyahou a reçu une fin de non recevoir de la part du ministre allemand des affaires étrangères en visite en Israël, auquel il ordonnait de ne pas rencontrer B’Tselem et Breaking the Silence (Briser le silence) deux ONG de défense des droits de l’homme qui n’ont pas l’heur de plaire au gouvernement d’extrême-droite israélien.

La visite entre les deux hommes, prévue mardi à 17 H, a donc été annulée, Sigmar Gabriel déclarant "On ne peut pas vraiment se faire une image fiable d’un pays, si on ne rencontre que ses représentants officiels".

Netanyahou aurait cherché à le joindre pour "expliciter sa position", mais le ministre allemand aurait refusé de prendre la communication...

Macron sera sans doute plus clément ? Vu ses déclarations à la gloire d’Israël, lui qui dénonce la colonisation en Algérie, mais semble s’accommoder sans problème de celle de la Palestine, on peut le redouter.



Emmanuel Macron en visite en Israël en février

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8300