Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
27 avril 2017

Des prisonniers en grève de la faim, placés en isolement, refusent l’eau

Face au durcissement des mesures punitives contre eux et des tentatives de briser leur grève de la faim, plusieurs prisonniers politiques palestiniens placés en confinement solitaire, ne boivent même plus d’eau.


Au 10ème jour de leur grève de la faim pour la liberté et la dignité, des Palestiniens de la prison de Ramla placés à l’isolement, ont cessé de boire de l’eau.

En plus des transferts dans d’autres prisons, du confinement solitaire, et de l’impossibilité pour les avocats de voir les prisonniers, notamment ceux qui sont malades, les autorités israéliennes empêchent maintenant les grévistes de la faim d’acheter du sel dans les cantines des prisons,

Ils leur donnent en outre des draps et des couvertures sales, et procèdent à des raids brutaux ou humiliants dans leurs cellules, à toute heure.

Des avocats palestiniens ont par ailleurs fait appel auprès du tribunal de Haïfa pour avoir le droit de rendre visite au plus ancien prisonnier politique palestinien, Karim Yunis, lui aussi en grève de la faim.

Le Centre Palestinien pour les droits humains s’inquiète de la détérioration de l’état de santé de bon nombre de prisonniers et rappelle que des centaines de prisonniers sur les 6500 détenus par Israël souffrent de pathologies graves, dont 26 de cancers.

Il rappelle également qu’environ un million de Palestiniens et Palestiniennes ont été détenus par l’occupant israélien depuis la proclamation de l’Etat d’Israël en 1948.

TOUS AU RASSEMBLEMENT PLACE DE LA RÉPUBLIQUE A PARIS CE SAMEDI 29 AVRIL À PARTIR DE 15 H 30 !

Source : Maan News Agency

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8390