Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
4 mai 2017

Ramallah : l’armée d’occupation attaque l’hôpital

L’armée israélienne a carrément attaqué jeudi à l’aube un hôpital palestinien à Ramallah (Cisjordanie), tirant des coups de feu, des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes dans les coursives, rapporte l’agence Ma’an.



L’attaque a duré plus d’une heure, et a intoxiqué un grand nombre des patients, notamment des enfants, ajoute l’agence.

« Cet assaut a causé un mouvement général de panique et de peur parmi les 286 patients hospitalisés, dont une majorité de femmes, d’enfants et de personnes âgées. La scène ne s’effacera jamais de la mémoire des enfants hospitalisés pour recevoir un traitement, pas à être plongés dans une guerre », a réagi le ministre palestinien de la Santé Jawad Awwad.

Ce dernier a salué la réactivité du personnel, qui s’est efforcé de déplacer les patients le plus rapidement possible hors de portée de la soldatesque.



(raid nocturne de l’armée israélienne en Cisjordanie ; à noter que cette photographie, publiée par le quotidien Haaretz, a été fournie par l’armée israélienne elle-même, qui assume ainsi cyniquement sa stratégie de la terreur dans les territoires palestiniens)

Interrogée par la rédaction de Ma’an, une porte-parile de l’armée d’occupation a confirmé le raid de la manière suivante : « Au cours d’une opération nocturne des Palestiniens du camp de réfugiés de Qaddura se sont refugiés dans l’hôpital d’où ils ont lancé des pierres sur nos troupes, qui ont riposté ».

Quand des réfugiés se réfugient quelque part, c’est évidemment un acte séditieux que l’armée « la plus morale » du monde se doit de réprimer avec toute la rigueur nécessaire. Et tant pis pour les conventions internationales qui interdisent de s’en prendre à des établissements sanitaires.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8640