Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
15 mai 2017

Nominations au gouvernement : les sionistes en colère parce qu’ils ne font pas grand chelem !

Les officines israéliennes sont en colère parce que Macron a donné des postes fort importants à deux personnalités qu’elles accusent de sympathie avec la cause palestinienne, étant donné qu’elles défendent le droit international !



Le "Monde Juif" n’a pas peur de se ridiculiser en titrant : "Le nouveau « sherpa » de l’Élysée, Philippe Etienne, a apporté assistance au terroriste franco palestinien Salah Hamouri"

On peut ainsi lire ces lamentations sur leur site :

"L’équipe du président élu Emmanuel Macron a annoncé dimanche la nomination du diplomate Philippe Etienne au poste de conseiller diplomatique du chef de l’Etat.

Philippe Etienne, 61 ans, ambassadeur de France en Allemagne, est ancien élève de l’Ena (promotion Voltaire). Il a été en poste à Belgrade, Bonn, Moscou, Bucarest, Bruxelles et a travaillé dans des cabinets ministériels (Bosson, De Charrette, Kouchner).

En 2007, interpellé par les organisations anti-israéliennes françaises, le diplomate, alors directeur de cabinet du ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, avait assuré du soutien diplomatique de la France au terroriste franco-palestinien Salah Hamouri.

« Nous avons demandé à notre ambassade en Israël et à notre consulat général à Jérusalem, qui sont, comme, vous le savez, en contact direct avec les parents de M. Hamouri, d’effectuer toutes les démarches utiles pour inciter les autorités israéliennes à lui assurer un traitement équitable et à accélérer son passage en jugement. Le consulat général à Jérusalem a mis en œuvre l’ensemble des dispositions de la protection consulaire destinée à nos compatriotes. Je suivrai avec la plus grande attention l’évolution de cette affaire », avait-il déclaré.


  • Quant à "Europe-Israel", autre grand défenseur de la colonisation, il se déchaîne contre Richard Ferrand, en titrant :

"Le N° 2 d’En Marche aime beaucoup le BDS"


Et d’expliquer : "En 2014, il demandait à la garde des sceaux de réfléchir à une modification de la loi afin que le BDS ne soit plus illégal en France. Les poursuites judiciaires pénalisant le mouvement BDS lui semblait de moins en moins justifiables. "

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8630