Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
21 mai 2017

Soutien indéfectible aux prisonners palestiniens ! (Photos)

Vendredi à l’Ile Saint-Denis (93), décorée à l’extérieur comme à l’intérieur de la MIC aux couleurs de la Palestine et en hommage aux prisonniers Palestiniens, tout comme samedi Place de la République à Paris, puis à la librairie Résistances, notre association a mis à l’honneur la lutte héroïque de prisonniers politiques palestiniens en grève de la faim, avec l’aide d’un Palestiniens et de deux opposants israéliens.





Un meeting très réussi vendredi soir à l’Ile Saint-Denis où le centre social et la mairie avaient organisé avec brio un "café des savoirs" sur la question "La Palestine : en quoi cela me concerne".

Après le témoignage très émouvant et très applaudi d’Alaa, dont la père est en prison depuis 20 ans et en grève de la faim, et auquel il n’a droit de rendre visite qu’une seule fois par an, pendant 45 minutes (!), Tamar Alon, jeune refuznik de 18 ans, a beaucoup impressionné la salle par son choix d’aller en prison plutôt que de servir dans une armée d’occupation. De même Ronnie Barkan, autre opposant israélien a permis au public de mieux comprendre les mécanismes de l’apartheid israélien.

Le maire, Mohammed Gnabaly, qui nous avait fait l’honneur et le plaisir de participer à cette rencontre, a très justement conclu sur l’absence de frontières entre les pays quand il s’agit des droits de l’homme et du droit international, et sur la nécessité de lutter ensemble, ici même, ensemble, dans nos villes, pour les faire respecter.

Un très beau meeting qui s’est terminé sur des chansons en l’honneur de la Palestine et des prisonniers, reprises en choeur par la salle, ainsi qu’un pot très convivial, autour d’une exposition sur les prisonniers palestiniens !



Un très grand merci à la municipalité !

  • SAMEDI 20 MAI PLACE LA RÉPUBLIQUE


Les deux opposants israéliens ont a nouveaux pris la parole pour soutenir la lutte des prisonniers palestiniens














  • TAMAR ALON ET LA SITUATION DES REFUZNIKS ISRAÉLIENS

Plus de 60 personnes sont venues ensuite poser une multitude de questions à Tamar Alon, invitée à la Librairie Résistances.


Comment a-t-elle décidé de refuser l’enrôlement ? Quelles pressions a-t-elle subies ? Quels soutiens a-t-elle reçus ? Quelles ont été ses condition ? Pourquoi n’y a-t-il pas davantage de refuzniks ? Y a-t-il un barême de punitions pour les Israéliens qui refusent de servir dans l’armée et qui le rendent public ? Pourquoi ce sont surtout des filles qui refusent ?
Quel rôle joue une association comme "Breaking le silence ?" Pourquoi n’incite-t-elle pas davantage de jeunes israéliens à refuser d’aller commettre les atrocités que ces anciens soldats décrivent ?


LA RÉUNION S’EST TERMINÉE PAR UN APPEL A SE RETROUVER MASSIVEMENT CE JEUDI 25 MAI À PARTIR DE 9 H A LA PLACE DE LA RÉPUBLIQUE A PARIS POUR JEÛNER COLLECTIVEMENT EN SOUTIEN AUX PRISONNIERS PALESTINIENS



Très beaux colliers et bandeaux aux couleurs de la Palestine, confectionnés par les bénévoles du centre Soial de l’Ile Saint Denis au profit de l’association palestinienne Defense Children International pour les aider à assurer la défenses juridique des centaines d’enfants emprisonnés par l’occupant israéliens ! (Prix 10 euros)

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 250