Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
22 mai 2017

Journée internationale de grève de la faim jeudi : Participation d’un nombre croissant de villes et pays !

Au 35ème jour de grève de la faim des prisonniers politiques palestiniens, sans la moindre perspective de négociation, la liste de villes appelant à jeûner collectivement, en place publique ce jeudi 25 mai ne cesse de s’allonger.



Ont déjà annoncé leur participation à cette action coordonnée de soutien à la grève pour la liberté et la dignité : Washington, Philadelphie, plusieurs villes canadiennes, Berlin, Londres, Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux, Albertville....

Les RV précis seront annoncés à partir de ce soir par l’association de défense des prisonniers palestiniens SAMIDOUN, ainsi que sur les réseaux sociaux.

La colère grandit partout contre l’omerta des principaux médias face à cette grève qui met en danger la vie de résistants qui réclament leurs droits les plus élémentaires en tant que prisonniers et auxquels Israel répond par le cachot, les transferts, les humiliations et le refus de soins appropriés.

Les prisonniers en grève de la faim depuis 35 jours, démentent les rumeurs israéliennes selon les quelles des négociations auraient été engagés avec l’administration pénitentiaire israélienne. Tous les leaders, et notamment Marwan Barghouti, était toujours incarcéré en confinement solitaire, aucune discussion n’a été commencée à ce jour.

Un total de 220 prisonniers ont rejoint ce week-end les 1300 grévistes de la faim.

Plusieurs prisonniers sont dans un état très critique, dont Samer Issawi, qui a été réincarcéré après avoir fait la plus longue grève de la faim de l’histoire. Il se trouve à l’hôpital de la prison de Ramla.

De même le plus jeune prisonnier en grève de la faim, Saed Dwikat, 19 ans, détenu par l’occupant depuis 3 ans pour appartenance au FDLP, va mal, selon la Croix Rouge Internationale, qui ne prend toujours pas ses responsabilités pour faire respecter les conventions internationales sur le traitement des prisonniers.

Ce dimanche, les manifestations se sont poursuivies dans toute la Palestine occupée, et ce lundi, une grève générale a été déclarée à l’occasion de la venue de Trump en Israel.

Mardi sera par ailleurs un "jour de colère" pour la rencontre entre Abbas et Trump à Béthléem.

TOUS ET TOUTES EN GRÈVE DE LA FAIM ENSEMBLE LE JEUDI 25 MAI !

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 250