Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
3 juin 2017

Les ambassadeurs européens boycottent le TGV israélien qui va passer par la Cisjordanie

Dans un petit élan de courage inhabituel, les ambassadeurs européens en Israel ont refusé l’invitation à inaugurer le projet de ligne de train à grande vitesse entre Tel Aviv et Jérusalem, parce qu’elle traverse la Cisjordanie occupée.


Bien que le segment traversant la Cisjordanie soit sous-terrain et d’une longueur de quelques centaines de mètres (de quel droit un tunnel sous les terres Palestiniennes ?), le ministre israélien des transports a dû annuler une inauguration destinée aux diplomates étrangers, pour cause de respect du droit international !

Cette inauguration qui devait avoir lieu au début juin a été boycottée par les ambassadeurs européens en poste en israel, qui ont, les uns après les autres, décliné l’invitation, un segment du trajet étant en territoire palestinien occupé.

Du coup, les ministres israéliens des affaires étrangères et des transports on préféré carrément annuler le petit tour, craignant que les autres diplomates étrangers, en fassent autant.

Autant dire que les officiels israéliens n’ont pas apprécié et crié au boycott. Le ministre des transports a promis de "demander des comptes aux gouvernements concernés dont les firmes ont participé à la mise en place du projet."

Pour la réalisation de ce projet, soulignons qu’Israel a exproprié 5 hectares du village palestinien de Beit Iksa.

En mai 2011, la compagnie de chemin de fer allemande Deutsche Bahn s’était retirée du projet
suivant en cela l’avis du gouvernement allemand.

Source : Haaretz

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8520