Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
6 juillet 2017

Le discours d’Ismael Haniyeh, nouveau chef du Hamas

Dans son premier discours en tant que chef du bureau politique du Hamas, et alors que se commémore le triste 3ème anniversaire des bombardements israéliens sur Gaza débutés le 6 juillet 2014, Haniyeh a déclaré mercredi que "le droit au retour, l’établissement d’un Etat palestinien indépendant avec Jérusalem pour capitale, et la libération des terres et sites religieux palestiniens occupés, étaient des droits non négociables".



Haniyeh qui a été élu en mai comme principal responsable du Hamas à la place de Khalid Meshaal, a indiqué qu’"il ne pouvait pas y avoir d’accords diplomatiques qui ne garantiraient pas les droits historiques des Palestiniens".

Il a également souligné que le Hamas "rejetait le terrorisme et considérait l’islam comme une religion de coexistence et de paix, et que la résistance palestinienne combat le vrai terrorisme, celui de l’occupation israélienne".

Citant la nouvelle charte du Hamas, Ismaël Haniyeh, a insisté sur le fait que "le Hamas est prêt à travailler avec tous les partis politiques palestiniens pour mettre au point une stratégie de résistance et de politique au niveau des affaires palestiniennes internes et diplomatiques."

Il a fait référence, dans ce cadre, à la récente rencontre au Caire entre le Hamas et Muhammad Dahlan, exclu du Fatah, en déclarant que cela pourrait avoir un "impact positif pour les Palestiniens".

Ceci est lié au fait que la direction du Hamas se trouve désormais concentrée dans la Bande de Gaza, ce qui la rend encore plus dépendante de l’Egypte concernant la liberté de mouvement des Gazouis via la frontière de Rafah, maintenue hermétiquement germée par Sissi jusqu’ici.

De son côté, l’Autorité palestinienne a annoncé mardi qu’elle allait mettre 6000 fonctionnaires de la bande de Gaza en retraite anticipée, pour placer le Hamas, en plus des privations accrues d’électricité et d’accès aux médicaments, en position encore plus difficile.

Par ailleurs, Haniyeh a fait savoir mercredi qu’en ce qui concerne un nouvel échange de prisonniers avec Israël, "les négociations n’avaient jamais été aussi proches d’un accord."

Il a également déclaré que le Hamas était totalement solidaire de la résistance contre l’occupation en Cisjordanie et qu’il était prêt à soutenir toute révolution menée par la "génération de L’intifada de Jérusalem".

Traduction par CAPJPO-EuroPalestine

Source Maan News Agency

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8580