Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
6 juillet 2017

L’Afrique du Sud dégrade ses liens diplomatiques avec Israel en raison de l’occupation

C’est ce qu’a annoncé mardi le principal parti au gouvernement en Afrique du Sud, l’ANC (The African National Congress) au cours de sa conférence nationale.



La résolution Oliver Tambo, du nom du dirigeant anti-apartheid , qui fut le président de l’ANC entre 1967 et 1991, a indiqué que l’ambassade sur-africaine en Israel ne pouvait entretenir le même type de relations pendant "la poursuite d’une occupation illégale de la Palestine et les incessantes violations des droits humains contre le peuple palestinien." Resolution — named after the prominent anti-apartheid figure who served as president of the ANC between 1967 and 1991 — states that the aim of downgrading South Africa’s embassy to Israel was to “send a strong message about Israel’s continued illegal occupation of Palestine and the continued human rights abuses against the peoples of Palestine."

Le lobby israélien étant très influent en Afrique du Sud malgré le soutien indéfectible de l’Etat d’Israel au régime d’apartheid durant des décennies —et jusqu’au dernier moment—, c’est la première fois depuis longtemps qu’une mesure de rétorsion est actée par l’ANC, sous la pression de sa base.

"Nous savons qu’Israel va intervenir et exercer des pressions sur nous ; mais nous lui conseillons de ne pas intervenir dans nos choix politiques et de s’occuper plutôt de construire une paix juste avec les Palestiniens", ont proclamé les dirigeants du CAP de l’ANC, en soulignant que seules des sanctions pouvaient désormais faire pression pour abolir le régime d’apartheid israélien.


Source : Maan News Agency

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8380