Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
15 juillet 2017

Gaza : Une fillette de 3 ans meurt à son tour de n’avoir pas pu être soignée

Une enfant de 3 ans est morte vendredi de n’avoir pas eu accès à ses médicaments pour le coeur, et de n’avoir pas eu l’autorisation de se rendre dans un hôpital israélien pour y être soignée. C’est la 16ème malade en quelques semaines, dont 3 nouveaux-nés, à décéder à cause du blocus israélien et de la décision de l’Autorité Palestinienne (AP) de contribuer à le resserrer, pour mettre le Hamas en difficulté.



Malades palestiniens qui se massent à la frontière de Rafah pour essayer de sortir afin d’accéder à un traitement


Malades de Gaza qui se présentent sans succès au checkpoint d’Erez, à la frontière israélienne

Toute demande de se rendre dans un hôpital israélien (à quelques kms de là) pour s’y faire soigner, doit en effet passer par une autorisation préalable de l’AP, qui décide ou pas de transmettre à Israel des listes de patients.

Et comme le matériel médical ne rentre pas à Gaza, pas plus que les pièces de rechange pour les équipements en panne, ni les traitements anti-cancéreux... et autres médicaments, les pathologies des malades s’aggravent sans cesse dans la bande de Gaza, et ces deniers n’ont souvent plus qu’une ressource : une intervention dans un hôpital israélien.

Mais ce n’était déjà pas facile par le passé, Israel profitant souvent de l’urgence et du caractère dramatique de la situation de ces patients pour exiger comme condition de sortie et de soins en Israel, que leurs proches deviennent des "informateurs".

Maintenant l’Autorité Palestinienne, qui assure la "coordination sécuritaire" avec Israel, c’est à dire qui joue le rôle qui était celui de Pétain en France, a décidé de prendre en otage la population de Gaza et de ne plus laisser entrer de médicaments ou sortir des malades, afin d’obliger le Hamas à abandonner l’administration de la bande de Gaza.

Terrifiant, n’est-ce pas ?

Mais quoi d’étonnant, à ce qu’en 50 ans d’occupation, Israel ait réussi a susciter des vocations de collabos, de gardiens de camp ? Il avait fallu beaucoup moins de temps en France, pendant la 2ème guerre mondiale, pour les voir apparaître, et se charger du sale boulot.

C’est ce qui s’est passé pendant la rafle du Vel D’Hiv en juillet 1942, par exemple.

N’attendons pas que davantage d’enfants et de malades meurent dans la bande de Gaza.

Exigeons la levée du blocus !

  • Signons massivement cette pétition et présentons là à nos élus :

https://www.change.org/p/pr%C3%A9sident-de-la-r%C3%A9publique-urgence-humanitaire-%C3%A0-gaza-lev%C3%A9e-du-blocus

  • Soyons le plus nombreux possible ce samedi aux rassemblements à Paris, à Saint-Etienne et à Poitiers, pour la fin de l’occupation et contre la venue de Netanyahou en France !

ATTENTION DERNIÈRE MINUTE : CHANGEMENT POUR MARSEILLE :

"Le rassemblement aura lieu le dimanche 16 juillet a 18h00 au lieu du 15 juillet. La préfecture a changé la date du feu d(artifice ce qui bloque tout le vieux port. En vous priant de nous excuser "
Solidarité Palestine Marseille

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8700