Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
18 juillet 2017

Le maire de saint-Girons a perdu une occasion de se taire !

François Murillo, dans un accès de zèle intempestif, peut-être influencé par les deux illustres invités, Donald et Sheitanyahou, d’Emmanuel Macron, a envoyé son adjoint et ses sbires, pendant le tour de France qui passait à Saint-Girons (ville étape du Tour en Ariège) le 14 juillet, pour faire enlever un drapeau palestinien et une banderole "Palestine Vivra !" accrochés à des fenêtres. Mal lui en prit !


Car Madame Audoir ne s’est pas laissé faire ! Et l’adjoint du maire, accompagné de policiers a dû repartir la queue entre les jambes, menacé qui plus est de poursuites pour discrimination.

Pendant le passage du tour de France, en effet, les fenêtres sont abondamment décorées de toutes sortes de drapeaux et calicots.

Pour la peine, le maire (PS) a eu droit à une lettre envoyée par Madame Audoir, membre de l’association Couserans Palestine, à la Presse, rapportant ces faits miteux :

"Comme à chaque passage du Tour de France dans notre bonne ville, l’association Couserans-Palestine suspend aux fenêtres de son siège (fort bien placé pour ça) sa banderole " Palestine vivra", avec sa traduction en arabe, et un grand drapeau Palestinien.

Horreur ! Vers 10h, arrivée de 4 vigiles de la sécurité privée du tour, de 4 ou 5 gendarmes en tenue, de 4 employés municipaux et d’un adjoint au maire flanqué de 2 personnes :

  • « Prière d’enlever tout ça !! Trop politique et pas adéquat pendant le tour de France !! »

« Bien- sûr que si, monsieur le conseiller municipal, c’ est le moment ou jamais ! »

  • La gendarmerie : « et d’ abord, que signifie ce mot en arabe ? »

« Monsieur le gendarme, vous n’avez qu’à apprendre l’arabe ... mais ça signifie "Que vive la Palestine !"

Bien sûr, refus absolu d’enlever banderole et drapeau : lieu privé, liberté d’expression, respect des opinions ...
Après moult communications téléphoniques, tout ce beau monde est reparti, Gros-Jean comme devant !
Vous voyez comme nous sommes bien gardés : plus ou moins 20 personnes contre la propriétaire du lieu, 1m52, 45kg !
Je suggère qu’officiels et gendarmes apprennent l’arabe afin de reconnaître un texte clamant le droit à la vie d’un État et qu’ils ne paniquent pas à la seule vue d’ un texte écrit dans cette langue et aux conseillers municipaux d’apprendre la loi sur le droit à la propriété et à l’expression citoyenne.

Pour conclure, les grands cars des équipes de coureurs étaient stationnés sous les fenêtres de "cet antre du terrorisme" et jamais cette banderole et notre drapeau n’ont autant été photographiés !

Mais il n’empêche qu’il est légitime de s’inquiéter plus que jamais sur le droit à la liberté d’expression des citoyens et des associations.

Je rappelle au passage que Saint-Girons célébrait le 14 juillet, fête de la République dont la devise est : "LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE"

Madeleine Audoir

ASSOCIATION COUSERANS PALESTINE (09)

association.couserans.palestine gmail.com - site : http://www.couserans-palestine.fr/ -
https://www.facebook.com/Couserans-Palestine-1759110881042361/?fref=ts


CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8580