Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
6 août 2017

Corruption : les "casseroles" de Netanyahou rattrapent le gardien de camp

Netanyahou n’est pas en grande forme : après les fuites dans la presse israélienne, les accusations de corruption à son encontre sont désormais du domaine public, et ses "casseroles" font un bruit tel, que l’on parle de plus en plus de sa sortie du gouvernement.


La liste des mises en cause du premier ministre est longue, rapporte le quotidien Haaretz :

  • sombre affaire d’une centaine de milliers d’euros de champagne et de cigares "offerts" à toute sa famille en échange de petits services dans la sphère de télécommunications israéliennes,
  • échange de "bons procédés" avec la direction du journal à grand tirage Yedioth Ahronoth, pour limiter la diffusion des journaux gratuits qui lui font de l’ombre, en échange d’articles "sympas" sur le premier ministre
  • pots de vin pour son entourage à l’occasion d’achats de sous-marins allemands,
  • conflits d’intérêts dans la gestion du ministère des Communications...

Sa femme Sara n’est pas en reste. Elle est également entendue par la justice concernant de somptueuses dépenses faites au domicile du premier ministre, et des notes de frais un peu "exagérées" sur le dos du contribuable, comme cette facture de 1600 dollars chez le coiffeur pour un déplacement à New York.

Malgré les "gag orders" (interdiction aux médias de révéler les détails de ces enquêtes en cours, quelques manifestations de la "gauche" israélienne exigeant le départ de Netanyahou, ont eu lieu à Tel Aviv.

Mais Macron, "Monsieur Propre", qui n’a pas hésité à accueillir Netanyahou malgré ces affaires de corruption qui alimentent depuis plus d’un an le débat en Israel, a raison de ne pas s’émouvoir pour si peu. Qu’est-ce en effet, en comparaison du vol à grande échelle des terres, de l’eau, du gaz des Palestiniens, organisé par Netanyahou et ses prédécesseurs ?

Et puis, quand on est gêné par ce genre de problèmes, il y a une solution simple, bien connue des amateurs : détourner l’attention du public en élevant d’un ou deux crans la terreur contre les Palestiniens, susciter des ripostes, et prendre ainsi sa propre population en otage.

https://www.theguardian.com/world/2017/aug/04/benjamin-netanyahu-suspect-fraud-investigation-israel-police

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8700