Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
18 juillet 2017

Une nouvelle jeune refuznik israélienne emprisonnée, tandis qu’Elor Azria est en liberté !

Tandis qu’un tribunal militaire israélien a demandé qu’Elor Azria, l’assassin franco-israélien du Palestinien blessé et gisant à terre, vaque tranquillement à ses affaires en attendant son appel, la jeune Israélienne Noa Gur Golan a été incarcérée pour avoir refusé de servir dans une armée d’occupation.


Le "Cher Bibi" de Macron préfère les assassins aux refuzniks, ce n’est pas un scoop !

La jeune fille a fait savoir que ses rêves d’enfant de devenir pilote, étaient loin derrière elle depuis qu’elle a rencontré des Palestiniens dans les territoires occupés, en Jordanie et dans d’autres pays.

"Plus question que je devienne soldate dans cette armée, a-t-elle déclaré. Ni soldate, ni enseignante dans l’armée, ni employée de l’armée", a-t-elle spécifié lors de son appel pour être enrôlée.

"Ces trois dernières années, j’ai eu le privilège de rencontrer et d’apprendre à connaître des Palestiniens, leur histoire, et cela n’a rien à voir avec ce qu’on m’a appris dans mon enfance.
J’ai vu ce qu’il se passe à Hébron, et il n’est pas question que j’aille opprimer un autre peuple. Je veux construire des ponts, pas des murs", a indiqué Noa dans un communiqué.

On peut la féliciter et lui envoyer du courrier à l’adresse suivante :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdPOtK4DSmKoqF0HcM-9lYWdKlI6-U9fILOhUiigpN4v80KkA/viewform

Pendant ce temps, le tueur qui a fait preuve d’une lâcheté exemplaire, continue à être couvert par l’armée d’occupation. L’assassin du jeune Abd al-Fattah al-Sharif, en mars 2016, a été condamné à 18 mois de prison, parce qu’une caméra avait filmé la scène où l’on voit clairement qu’il n’est pas en danger, et qu’il pouvait difficilement contester les faits, après que le vidéo eût fait le tour du net.

Mais il a fait appel de cette décision, jugée trop sévère par ses avocats et ses nombreux supporters qui le présentent comme un héros. Et il se trouve non pas en prison, mais aux arrêts domiciliaires.

C’est encore trop, a jugé le tribunal militaire ce lundi, en décidant qu’il pouvait aller se promener et ne surtout pas manquer ses prières à la synagogue (sic) . Pour un homme aussi pieux, c’est bien la moindre des choses !


CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8580