Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
30 juillet 2017

Israël : une peine insignifiante pour le tueur franco-israélien Elor Azria

Une cour d’appel israélienne a confirmé dimanche la peine insignifiante de 18 mois de prison pour le soldat franco-israélien, Elor Azria (Azaria), qui avait exécuté un homme à terre, déjà grièvement blessé, à Hébron en mars 2016.



(au tribunal : Azria devise, tout sourire, avec un député du Likoud, le parti de Netanyahou)

L’affaire a été jugée uniquement parce que le crime d’Azria avait été filmé par une association de défense des droits de l’homme, Bt’selem, et les images diffusées dans le monde entier.

Autrement, il y a tout lieu de penser qu’Azria aurait été officiellement félicité pour s’être « défendu » face à un « terroriste palestinien ». La vidéo, où l’on voit clairement le jeune Palestinien Abdelfattah al-Sharif étendu au sol, déjà blessé, tandis que soldats, colons et infirmiers le laissent délibérément sans soins, illustre d’ailleurs le mépris le plus total d’Israël pour la vie humaine quand il s’agit d’un Palestinien.

La complicité de tout l’appareil d’Etat dans la gestion de cette affaire criminelle est flagrante : malgré l’évidence, Azria n’était mis en examen que pour « homicide involontaire », et il n’a passé pour le moment aucune journée en détention !

Il n’est d’ailleurs pas dit qu’il reste longtemps derrière les barreaux : sitôt le verdict annoncé dimanche, des ministres ont publiquement appelé à une grâce présidentielle en faveur de ce digne représentant de l’armée « la plus morale du monde ».

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8580