Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
31 juillet 2017

A Gaza, la moitié des logements détruits par Israël en 2014 n’ont toujours pas été reconstruits

Quelque 4.000 logements démolis par les bombardements israéliens de 2014 n’ont toujours pas été reconstruits, vient d’indiquer le Comité populaire pour levée du siège de Gaza.



Dans une déclaration à l’agence Ma’an, le président du comité, Jamal al-Khudairi, précise que la moitié seulement des 11.000 logements détruits ont été reconstruits, tandis que 1.500 autres ont besoin de travaux lourds, et que le travail n’a pas commencé pour les 4.000 restants.

Non seulement Israël n’a pas déboursé un sou de dédommagement, mais le régime d’apartheid bloque dans une large mesure l’entrée de matériaux de construction dans la bande de Gaza. Et puis, ajoute al-Khudairi, les donateurs internationaux, qui s’étaient engagés à financer la reconstruction lors d’une conférence au Caire immédiatement après le carnage, n’ont pas tenu leurs promesses.

Les attaques massives d’Israël contre la population de Gaza ont en outre démoli de manière durable des infrastructures vitales, que ce soient les conduites d’approvisionnement ou d’évacuation de l’eau, les installations électriques, ou encore les équipements médicaux.

Au point que pour les Nations-Unies, ce territoire palestinien martyre est en passe de devenir tout simplement « invivable » pour les 2 millions d’hommes, de femmes et d’enfants qui y survivent.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8700