Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
2 août 2017

Trop de mariages mixtes chez les Juifs en Europe, déplore Israel, qui s’apprête à y remédier...

Le gouvernement israélien vient de prendre la décision de subventionner les écoles juives en Europe et en Afrique du sud, pour "renforcer l’identité juive et la fidélité à Israel", en espérant notamment que cela permettra de réduire le nombre de mariages mixtes parmi les Juifs de ces pays, annonce le quotidien Haaretz.



Visite du ministre de l’éducation Luc Chatel, en compagnie du CRIF

Le gouvernement israélien se prépare à subventionner des écoles juives à l’étranger dont il estime qu’elle ne remplissent pas leur mission en ce qui concerne “le renforcement de l’identité juive et l’engagement vis-à-vis d’Israël” de leurs élèves. Sont en premier lieu concernées, selon Judy Maltz (Haaretz), les écoles situées en Europe et en Afrique du Sud.

C’est le Directeur général du “Ministère de la Diaspora” qui a fait cette annonce au parlement israélien la semaine dernière, devant la “commission pour l’immigration, l’absorption et la diaspora”. Chaque école juive qui bénéficiera de ce soutien financier du gouvernement israélien recevra un ensemble de services et de matériel pédagogique d’une valeur estimée à 150.000 dollars par an, pendant cinq ans. Cela représente donc 750.000 dollars par école. I

Le directeur général du ministère a indiqué aux députés que le “retour juif sur investissement” (sic) sera surveillé de très près, et que les critères principaux seront “la proportion de mariages mixtes parmi les élèves diplômés” (autrement dit, les Juifs ayant étudié dans les écoles subventionnées épouseront-ils toujours autant des non-Juifs/Juives ?), ainsi que “leur niveau d’engagement avec la communauté juive locale dans la diaspora et envers Israël”. Il a regretté qu’actuellement il n’y a souvent pas, de ces points de vue, de différence significative entre les jeunes Juifs ayant fait leurs études sans une école juive et les autres.

Naftali Bennett, ministre de l’éducation, a expliqué devant les députés que “Israël n’est plus un pays pauvre” et qu’il est donc normal qu’il consacre des moyens à “soutenir les communautés juives de par le monde”. Il a d’ailleurs rappelé, indique Harretz, que des millions de dollars ont déjà été consacrés déjà à un programme pluriannuel baptisé “Mosaic United” pour “renforcer l’identité juive sur les campus universitaires à l’étranger”

"Un pays riche" qui sait toutefois faire la manche quand il s’agit de collecter des fonds pour Israel dans des pays comme la France, et profiter des largesses des Etats qui reversent aux donateurs une partie significative de leurs dons sous forme de déductions fiscales. Quant aux écoles juives privées, elles sont plus que largement subventionnées par le biais des contrats passés avec l’Eat, dans de le cas de la France.

Vive la laïcité !

Source : Haaretz

(Traduit par : http://www.pourlapalestine.be)

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8580