Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
31 août 2017

Le clown Mohammed Abu Sakha libéré après 20 mois de détention sans inculpation

Après lui avoir infligé près de deux ans de détention "administrative", l’occupant israélien vient de libérer Mohammed Abu Sakha dont le seul tort semble être celui de faire rire les enfants palestiniens.


Rire ? Se distraire ? Vous n’y pensez pas ! Les Palestiniens ne sont pas censés se divertir. Pas de clowns, pas de musiciens, pas de poètes, ni de caricaturistes. Et encore moins s’ils pratiquent la satire.Tous emprisonnés ou assassinés par Israel.

Ainsi le chanteur Muhammad Barghouthi, ainsi que le pianiste de son groupe Naji Rimawi et leur ingénieur du son Nazzal Barghouthi, viennent d’être emprisonné pour avoir chanté une chanson qui n’a pas plu à Israël.

Un groupe d’amis de l’Ecole du Cirque Palestinien est venu accueillir Mohammed Abu Sakha à un checkpoint du Sud de la Cisjordanie où l’armée l’a relâché, et l’ont conduit chez lui à Jénine, dans le Nord de la Cisjordanie où sa mère l’attendait impatiemment.

Interviewé, ce clown de 26 ans, a déclaré qu’il était "bien sûr heureux d’être libéré, mais triste de laisser derrière lui, en prison, autant de Palestiniens, dont des centaines également en détention administrative".

“La situation est très dure dans les prisons. Les brimades sont constantes : fouilles le matin, fouilles au milieu de la nuit."

"Je sais que j’ai bénéficié d’une large campagne de soutien, en Palestine comme à l’étranger, et je remercie tout le monde", a-t-il ajouté.



Manifestation de clowns de Gaza en solidarité avec Abu sakah en février 2016

Abu Sakha a également fait partie, pendant 41 jours, des centaines de grévistes de la faim emprisonnés, et sa mère avait jeûné en même temps que lui.

"Il a énormément manqué aux enfants handicapés mentaux dont il s’occupait et qui le considéraient comme un grand frère, toujours présent pour leur montrer des tours et les faire rire", a indiqué Shadi Zmorrod, le fondateur de l’Ecole du Cirque Palestinien dont fait partie Mohammed.

"Je suis très heureux de pouvoir être à nouveau à leurs côtés", a dit le clown, tandis que le fondateur du cirque estime qu’il va avoir besoin d’une "sérieuse période de réadaptation après tout ce temps passé en prison, et l’expérience d’une aussi longue grève de la faim".

Rien que pour la première moitié d’août, Israël a mis 45 Palestiniens en détention administrative pour leur voler une partie de leur vie, sans avoir besoin de la moindre justification, puisqu’ aucun de nos gouvernants ne lui en réclame, y compris quand il s’agit de prisonniers ayant la nationalité française !

Source : http://www.middleeasteye.net/news/israel-frees-palestinian-clown-after-nearly-two-year-detention-without-charge-310587888

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8630