Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
5 septembre 2017

Salah Hamouri maintenu en prison, avec un nouveau tour de passe-passe de la « justice » israélienne

L’arbitraire israélien a encore fait preuve de créativité, mardi à Jérusalem, en « suspendant » la détention administrative de Salah Hamouri, tout en le maintenant en prison.



Arrêté le 22 août dernier, ce défenseur franco-palestinien des droits de l’homme s’est vu notifier quelques jours plus tard une peine de 6 mois de « détention administrative », c’est-à-dire une privation de liberté sans jugement ni même mise en examen. Le tout, sur ordre du criminel Avigdor Lieberman, ministre des armées du régime d’apartheid.

Ses avocats avaient cependant réussi à obtenir qu’un tribunal statue sur le cas, mardi 5 septembre.

Le tribunal, conscient que la détention administrative, une mesure totalement illégale au regard du droit international, faisait plus particulièrement désordre s’agissant d’un citoyen étranger, a alors trouvé un subterfuge.

Il a ainsi décidé –sans avancer le moindre motif- que notre camarade Salah devait effectuer le reliquat de la peine à laquelle il avait été une première fois condamné, là encore, dans l’arbitraire le plus complet.

En substance, Salah Hamouri, condamné à 7 ans de prison, a passé 6 ans et 9 mois derrière les barreaux, entre 2005 et 2011, et a été libéré à l’occasion de l’échange avec le soldat israélien prisonnier de la résistance Gilad Shalit, alors qu’il ne lui restait donc que 3 mois à purger.

La décision du tribunal de Jérusalem ne garantit aucunement que Salah retrouvera la liberté dans trois mois, car le recours à la détention administrative –mesure infâme qui touche actuellement près de 500 prisonniers palestiniens sur 6.000- reste possible, fait observer l’ONG Addameer, dont Salah Hamouri faisait partie lors de sa récente arrestation.

C’est pourquoi la mobilisation pour ce jeune homme aujourd’hui âgé de 32 ans, dont la compagne Elsa Lefort et le nouveau-né du couple sont interdits de séjour par Israël en Palestine occupée, reste plus que jamais d’actualité.

Honte à Macron, Le Drian et le reste de leur clique qui collaborent avec l’apartheid israélien !

Liberté pour Salah Hamouri !

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8520