Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
11 septembre 2017

Israël se prend une claque en Afrique

Les menées israéliennes en Afrique ont pris une claque, lundi, avec l’annonce de l’annulation pure et simple d’un sommet « Afrique-Israël » où Netanyahou avait prévu de parader le mois prochain.



(Netanyhou et le président togolais Gnassingbé, l’année dernière à Jérusalem)

Ledit sommet devait réunir, autour du représentant de l’Etat d’apartheid, une flopée de dirigeants africains, et se tenir à Lomé au Togo, un pays dont le président Faure Gnassingbé est courtisé de longue date par le gouvernement israélien.

Mais Gnassingbé, qui a succédé à son père en 2005 et compte bien rester président à vie, fait face actuellement à une vive contestation populaire, qu’il réprime dans le sang. Très peu d’informations sur la situation au Togo sont disponibles, le gouvernement y ayant, entre autres mesures, coupé les accès à internet.

En outre, l’offensive diplomatique israélienne s’est heurtée à l’opposition de plusieurs pays du continent, dont l’Algérie et l’Afrique du Sud, qui ont publiquement dénoncé la manœuvre (voir notre article antérieur sur le même sujet : http://www.europalestine.com/spip.php?article13432)

« En réponse à une demande de la présidence togolaise, et après consultations entre les deux gouvernements, il a été décidé de reporter le sommet Israël-Afrique à une date ultérieure », s’est donc résolu à annoncer le ministère israélien des Affaires étrangères.


CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8700