Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
3 octobre 2017

Les mesures d’Edouard Philippe pour développer l’antisémitisme en France

Le premier ministre vient d’annoncer une série de mesures faisant fi de la "laïcité", telle que la suppression des examens le samedi, pour complaire à "la communauté juive" !


Lors de ses voeux, à la synagogue de la rue Buffault à Paris, ce lundi soir, le Premier ministre s’est fendu d’un discours sur l’antisémitisme, dans la droite lignée de ses prédécesseurs, et notamment de ceux qui acceptent de faire l’amalgame entre antisionisme et antijudaïsme.

Mais un pas de plus vient d’être franchi par Edouard Philippe, dans le renoncement à la laïcité et l’obédience aux officines israéliennes en France, avec l’annonce de la suppression des examens le samedi, jour de repos pour les juifs pratiquants.

"Je ne vois pas par exemple ce qui empêche de faire en sorte que le calendrier des examens permette à un lycéen ou à un étudiant de vivre sa foi tout en poursuivant ses études, en évitant de fixer des épreuves en particulier lors du repos du shabbat le samedi", a-t-il indiqué.

Est-ce que cela va être vrai des jours de repos et des fêtes musulmanes ? On vous laisse lui poser la question...

Mais il y a peu de chances, à en croire ses propos rendant les musulmans coupables de l’antisémitisme en France :

Fustigeant "l’antisionisme, une forme réinventée de l’antisémitisme", le Premier ministre a cité, au titre des causes de cet antisémitisme "l’ultraviolence du terrorisme islamiste".

Et malgré la baisse des actes antisémites en France de - 58,5% par rapport à 2016, Edouard Philippe, qui a rendu hommage à Manuel Valls, a annoncé lundi soir que l’Etat mettrait en oeuvre à partir de 2018 , et jusqu’en 2020 un "nouveau plan pluriannuel de lutte contre l’antisémitisme"...

Un de ses objectifs, a-t-il déclaré, sera de combattre l’antisémitisme sur internet, en particulier "le déferlement de haine qui s’abat sur les réseaux sociaux", a-t-il précisé.

Et les discours de haine islamophobes qui pullulent bien plus nombreux ? Et les contrôles en série au faciès des Arabes par la police de l’Etat français ? Et les agressions contre les lieux de culte musulmans ou contre les femmes qui portent le foulard ?

Pas de plan pluriannuel ? Pour eux, on parlera sans doute du sacro-saint principe de "laïcité".

La séparation entre le CRIF et l’Etat, n’est apparemment pas pour demain et le développement de l’antisémitisme en France ne peut que prospérer avec des propos et des mesures de cette nature !

Source : http://www.lexpress.fr/actualite/politique/edouard-philippe-annonce-un-nouveau-plan-contre-l-antisemitisme

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8570