Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
18 octobre 2017

Chiens d’attaque pour interroger les enfants palestiniens en israel

Un officier de police israélien est mis en cause pour avoir amené un chien d’attaque de la police dans la pièce lors d’une enquête sur des mineurs, à Jérusalem.


"Le rapport n’a donné aucun détail sur l’identité des mineurs", indique le Times of Israel, qui rapporte que deux autres policiers israéliens auraient battu un suspect alors qu’il se trouvait dans une cellule de détention et ont continué à le frapper au poste de police alors que ses mains et ses pieds étaient menottés.

Une enquête aurait été ouverte contre eux, ce qui est assez exceptionnel, mais ils sont été laissés en liberté.

"La police israélienne a déclaré dans le passé qu’elle prévoyait d’équiper ses officiers de caméras corporelles pour aider à réduire les cas de violence policière et pour renforcer la confiance du public envers les services de police.Il n’était pas précisé si cela s’étendrait aux policiers dans les lieux de détention ou les postes de police.", écrit le journal.

"La décision d’installer des caméras sur les officiers survient après que des images d’amateur en avril 2015 ont montré que la police avait battu un soldat éthiopien, Damas Pakada, apparemment sans raison. Cela avait déclenché des manifestations de masse à l’échelle nationale contre la brutalité policière et le racisme systématique présumé", indique-t-on de même source.



Image de la vidéo montrant des policiers rouant de coups un soldat d’origine éthiopienne, (Crédit : capture d’écran YouTube)

Source : http://fr.timesofisrael.com/un-policier-soupconne-davoir-amene-un-chien-dattaque-pour-un-interrogatoire-de-mineurs/#.WecA_YYVHyU.email

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8630