Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
29 octobre 2017

Jeremy Corbyn n’ira pas au diner du CRIF anglais

Le leader du Parti travailliste a déclaré publiquement, malgré les pressions et le chantage à l’antisémitisme, qu’il ne se rendrait pas au dîner organisé jeudi prochain par le lobby israélien à Londres, pour célébrer le centenaire de la déclaration Balfour, du nom du ministre britannique qui avait promis, en 1917, un "Foyer national juif" en Palestine.


Le Sunday Times s’est fait l’écho des noms d’oiseaux dont l’ambassadeur d’Israel en Grande-Bretagne a affublé Jeremy Corbyn en raison de ce refus.

"Antisémite" et "anti-Israel", mais aussi "extrémiste", a dit Mark Regev, en précisant que ceux qui rejettent ce document — par lequel un pays s’est octroyé le droit de donner à d’autres ce qui ne lui appartenait pas—, "font partie des mêmes groupes terroristes que le Hamas" (sic).

Après son refus de participer à la réunion des "Amis travaillistes d’Israël", on imagine la rage des colonisateurs israéliens.

Le vent tourne, : des politiciens commencent à résister au chantage à l’antisémitisme.

A tel point que Netanyahou ne se rendra pas cette année au congrès des juifs progressistes américains, de peur de s’y faire huer. Il n’a d’ailleurs pas été invité....

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8630