Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
19 novembre 2017

Avertissement du ministre libanais des affaires étrangères à Israel et à l’Arabie Saoudite

Gebran Bassil, le chef de la diplomatie libanaise, qui a refusé d’assister ce dimanche à la réunion de la Ligue Arabe, a déclaré qu’en cas de guerre avec Israël, le Liban en serait le vainqueur.


« Le Liban est en mesure de contrer toute menace étrangère », a déclaré le ministre libanais des Affaires étrangères Gebran Bassil dans une interview à Russia Today (RT). Il a averti que tout gouvernement étranger agresseur, de l’Arabie saoudite à l’Europe, subirait les conséquences de ses actes.

Selon ce dernier, le Liban a toujours opté pour des politiques constructives et saines avec ses voisins et d’autres États du monde arabe, mais cela n’a pas empêché des « actions hostiles » contre le Liban.

Faisant allusion à la crise actuelle déclenchée par la démission « inattendue » du Premier ministre libanais Saad Hariri depuis l’Arabie saoudite, le chef de la diplomatie libanaise a déclaré que cette démission était un « bon exemple montrant que pratiquement n’importe qui peut commencer une guerre contre nous ».

« Nous sommes prêts à réagir à tout événement, mais nous essayons de tout faire pour éviter la guerre et maintenir de bonnes relations avec l’Arabie saoudite », a ajouté M. Bassil.

Insistant sur le fait que le Liban ne permettrait à personne de s’ingérer dans ses affaires intérieures, il a dit qu’il ne fallait pas inciter Israël à une guerre dans laquelle il serait le perdant.

« Il faut empêcher Israël de déclencher la guerre contre nous, précisément parce que le Liban est sûr de la gagner », a-t-il affirmé.

Évoquant les propos du secrétaire général du Hezbollah, Seyyed Hassan Nasrallah, il a précisé : « Tout pays peut agir contre le Hezbollah tout comme c’est le cas des États-Unis, mais une telle action nous vise, nous et le peuple libanais. Et ceux qui se permettent une telle chose, devront faire face aux conséquences de leurs actes. »

Par ailleurs, un haut responsable libanais cité par Reuters a déclaré que le ministre libanais des Affaires étrangères n’assisterait pas à la réunion d’urgence de la Ligue arabe sur l’Iran et le Hezbollah, ce dimanche 19 novembre au Caire.

La réunion des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe est convoquée à la demande de l’Arabie saoudite avec le soutien des Émirats arabes unis, de Bahreïn et du Koweït."

Source : http://www.presstv.ir/French

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8700