Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
21 novembre 2017

Gaza : grève dans les universités en réaction aux privations de salaires par l’Autorité Palestinienne

On parle de réconciliation entre le Hamas et le Fatah à Gaza, mais plus de 800 professeurs et autres personnels de l’enseignement supérieur sont en grève pour protester contre une baisse de 80 % de leurs salaires (!) par l’Autorité Palestinienne, et la menace de mise à la retraite forcée pour l’ensemble d’entre eux.



En pratique, depuis maintenant 8 mois, l’Autorité Palestinienne a baissé le salaire mensuel de 75 à 80 % en moyenne de ces 831 travailleurs, qui ont néanmoins continué d’assumer leurs fonctions, indique le site Palestine Chronicle.

Pire, au mois d’août, le Président de l’AP Mahmoud Abbas a annoncé que ces personnels, en même temps que d’autres fonctionnaires de l’éducation et de la santé servant à Gaza, allaient être mis d’office à la retraite anticipée (le montant de la retraite n’étant que de 25 % du salaire). Et ce, alors que la plupart sont âgés de moins de 50 ans !

Aucune raison n’a jamais été donnée, sinon qu’il apparaît clairement que certains de ces travailleurs sont soupçonnés par le Pétain palestinien et son équipe d’avoir des sympathies pour le Hamas. Donc punition collective pour tous les professeurs et pour leurs étudiants !

Il semble bien que l’enthousiasme suscité par l’annonce d’une réconciliation, grâce au renoncement du Hamas à la gestion administrative de la Bande de Gaza, est largement retombé. Car rien n’a changé dans la vie des Palestiniens de Gaza.

Israel, comme l’Autorité Palestinienne, maintiennent l’ensemble des restrictions, qu’il s’agisse de l’accès aux salaires, à l’électricité, à l’alimentation, à l’eau potable, aux matériels de construction, comme aux soins. Sans parler de la privation de liberté de mouvement, les Gazaouis restant hermétiquement enfermés dans leur étroite bande de terre, et régulièrement attaqués par l’armée israélienne.

Avec l’approche de l’hiver, le froid, le jour qui tombe plus tôt et le risques de fortes pluies, la situation à Gaza est plus alarmante que jamais.

Source : http://www.palestinechronicle.com/despite-reconciliation-pa-continues-to-punish-gazas-teachers-professors/

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8700