Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
3 décembre 2017

Punitions collectives imposées par l’AP aux fonctionnaires de Gaza

Médecins, personnel hospitalier, enseignants, au total entre 110 et 120.000 fonctionnaires de la bande Gaza sont dans une situation intenable, malgré les annonces de réconciliation entre le Hamas et le Fatah faites il y a deux mois.



Hôpital de Deir El Balah dans la bande de Gaza après des raids aériens israéliens

En effet, l’Autorité palestinienne à laquelle le Hamas à cédé la place concernant la gestion administrative de la bande de Gaza, a appelé mardi dernier tous ses 70.000 fonctionnaires, auxquels elle avait ordonné en 2007 de cesser le travail, à le reprendre... avec une baisse de 30 % minimum sur leurs salaires, entérinée en avril dernier.

Parallèlement, les 40 à 50.000 fonctionnaires que le Hamas avait été obligé d’embaucher pendant cette période de 10 ans, pour remplacer ceux de l’AP — qui ne touchaient leur salaire que s’ils prouvaient qu’ils restaient à leur domicile et n’allaient pas travailler— risquent de se retrouver à la rue, en l’absence de tout statut, malgré la "réconciliation".

En effet, l’accord signé entre les deux partis, et qui devait prendre effet à compter du 1er décembre ne règle pas le sort de ces dizaines de milliers de fonctionnaires, même si l’AP a commencé à mettre à la retraite anticipée et forcée près d’un millier de "ses" fonctionnaires à Gaza.

L’AP aurait, selon des rapports officieux, accepté de garder seulement 8.000 des plus de 40.000 fonctionnaires qui ont travaillé depuis 10a ns dans les écoles, les hôpitaux la poste et l’ensemble du domaine publique, alors que le Hamas, réclame qu’ils gardent tous leurs postes.

La question devrait officiellement être réglée en février prochain, a indiqué l’AP, qui a pris les rennes de la gestion administrative début novembre, ainsi que le contrôle des passages aux frontières, notamment côté égyptien.

En attendant cette frontière reste fermée (elle n’a ouvert que 3 jours en tout et pour tout au cours des 3 derniers mois, et la population de Gaza ne voit aucune amélioration dans ses conditions de survie !

Source : Maan news Agency

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8700