Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
25 décembre 2017

Les chrétiens de Gaza célèbrent Noël malgré les attaques israéliennes

"Malgré une situation explosive dans les territoires palestiniens en général, et dans la bande de Gaza en particulier, les chrétiens de Gaza ont décidé d’organiser une fête symbolique de Noël 2017", rapporte Ziad Medoukh, qui rappelle qu’Israël leur interdit de se rendre à Bethléem.


"Cette année, précise-t-il, l’Eglise catholique de Gaza a décidé d’annuler les célébrations accompagnant Noël et de limiter la célébration à la prière dans l’église seulement, signe de protestation contre la décision irresponsable du président Trump sur la ville de Jérusalem".

En dépit du sinistre blocus israélien et des bombardements qui se poursuivaient ce lundi 25 décembre, faisant de nombreux dégâts matériels*, les chrétiens de Gaza ont participé à la messe de Noël ce 24 décembre 2017, en se recueillant pour les victimes de toutes les attaques israéliennes de cette fin d’année.

"Leur message est clair : Jérusalem est palestinienne, et elle restera toujours palestinienne", souligne Ziad Medoukh qui souhaite un "Joyeux Noël de Gaza la vie à tous les amis partout dans le mond, et de bonnes fêtes de fin d’année".
.

Les Chrétiens sont désormais peu nombreux à Gaza (cf le livre "Chrétiens de Gaza" de Christophe Oberlin, disponible à la librairie Résistances à Paris : info librairie-resistances.com), mais représentant un total de quelque 200.000 Palestiniens, de rite majoritairement chrétien-orthodoxe, dans l’ensemble de la Palestine.

Comme les Palestiniens musulmans, l’occupant les empêche très souvent d’accéder à leurs lieux saints, à Jérusalem, mais aussi à Béthleem et à Nazareth.

  • "Les F-16 de l’aviation israélienne ont bombardé al-Sudania dans le nord-ouest de la ville de Gaza, infligeant des dégâts aux maisons des Palestiniens, a annoncé la chaîne d’information Al-Mayadeen. Les bombardiers israéliens ont aussi frappé la région d’al-Waha toujours dans le nord-ouest de Gaza. La zone a été complètement rasée et d’importants dégâts ont été infligés aux biens des Palestiniens habitant à proximité.

De même, 5 missiles ont été largués par les chasseurs israéliens sur l’est de la ville de Beit Lahya. D’intenses incendies ont ensuite éclaté, infligeant des dégâts matériels.

Parallèlement, les bateaux de guerre du régime israélien ont visé les pêcheurs palestiniens, le long d’al-Sudania et d’al-Waha. Aucun dégât n’est à déplorer, mais les pêcheurs ont été contraints de quitter la zone.

Les chasseurs bombardiers du régime israélien continuent de voler à basse altitude dans le ciel de la bande de Gaza, d’autres bombardements sont donc à prévoir.", indique PressTV

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9460