Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
21 janvier 2018

Amani Al-Khatahtbeh refuse le prix Revlon, dont l’ambassadrice soutient l’armée israélienne

En refusant le prix Changemaker Award, Amani Al-Khatahtbeh — connue par ses fans et ses abonnés sous le surnom de MuslimGirl — a accusé Gal Gadot, la star de « Wonder Woman » d’approuver « l’oppression des femmes et des filles » par le soutien qu’elle apporte à l’armée israélienne.

Cette blogueuse populaire musulmane, entrepreneure et star des réseaux sociaux, a refusé un prix de Revlon, qui lui a été décerné en raison de sa lutte contre les stéréotypes sur les femmes musulmanes.

« Autant ce prix signifie beaucoup pour moi, autant j’aurais adoré être là pour célébrer cela avec vous, autant je ne peux accepter ce prix de Revlon avec Gal Gadot comme ambassadrice », a écrit la blogueuse née aux Etats-Unis, qui est d’origine palestinienne et jordanienne. « Son soutien affirmé aux actions menées par l’armée israélienne en Palestine vont à l’encontre de la morale et des valeurs de MuslimGirl.com. »

« Je ne peux, en toute conscience, accepter ce prix de la part marque et célébrer le statut d’ambassadrice de Gal après l’emprisonnement par l’armée israélienne d’une jeune fille de 16 ans le mois dernier du nom d’Ahed Tamimi, une militante qui est actuellement encore derrière les barreaux », a-t-elle ajouté.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9220