Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
23 février 2018

Des citoyens israéliens appellent au boycott du festival de Jazz de la Mer Rouge

"Ne Permettez pas à Israël de tirer avantage de l’Esprit Libre du Jazz afin de Blanchir l’Apartheid et l’Occupation Militaire !", écrivent des citoyens israéliens (Boycott From Within) aux artistes qui doivent se se produire à Eilat, au Festival de Jazz de la Mer Rouge.

"Chers Al Foster, Wallace Roney ; Branford Marsalis ; Chris Dave, Pino Palladino, Kebbi William, Isaiah Sharkey ; Gerald Clayton, Joe Sanders, Pete Van Nostrand, Jeff Ballard, Miguel Zenon, Kevin Hays, Nicholas Payton, Thelonious Monk Institute avec Jane Monheit ; João Bosco ; Matt Schofield, Motion Trio,

Nous sommes des citoyens d’Israël, qui nous opposons au déplacement continuel des Palestiniens, sous les ordres de notre gouvernement, par le biais de l’occupation militaire et de la politique d’Apartheid [1]. Nous vous écrivons pour nous assurer que vous êtes conscients de toutes les implications morales, si on se produit en Israël actuellement. Nous vous demandons de remettre vos concerts à plus tard, jusqu’au moment où Israël en finira avec son occupation militaire et sa politique d’apartheid.

Il est impossible de ne pas réfléchir au lieu du festival et à son histoire. De 1947 à 1948, les milices israéliennes ont perpétré le Nettoyage Ethnique de la population indigène de la Palestine. Plus de 500 villages ont été détruits. Massacres de milliers de personnes, ce qui a provoqué la fuite de la moitié de la population qui craignait pour sa vie [2]. Nous refusons d’oublier qu’Eilat est bâtie sur ce qui était autrefois un village palestinien qui s’appelait Umm Rashrash [3], et que toute la région a été rebaptisée après l’opération militaire de nettoyage ethnique, nommée « Uvda » - sans vergogne - ce mot signifiant « fait » en hébreu. Le ministère du Tourisme israélien, l’un des initiateurs du Festival de la Mer Rouge auquel vous allez participer, n’a aucune hésitation à utiliser ce nom [4].

Le Festival de Jazz de la Mer Rouge d’Eilat n’est en aucune façon séparé du gouvernement et de ses politiques. C’est « l’initiative de la mairie d’Eilat avec l’aide du Ministère de la Culture, du Ministère du Tourisme, du Port maritime d’Eilat, de « l’Eilat Hotel Association » et de divers promoteurs du monde des affaires » [5]. Le fait est qu’en Israël, tous les ministères du gouvernement sont d’une façon ou d’une autre, impliqués dans l’oppression de la population indigène palestinienne : En réalité, ils se servent des aspects civils du gouvernement et de la société civile, pour maintenir, soutenir et perpétuer l’occupation militaire.

Ce qui vous concerne en particulier, c’est le fait que le gouvernement israélien utilise à la vue de tous, les manifestations culturelles afin de détourner l’attention de ses crimes de guerre [6] :
« Nous considérons la culture comme un outil d’Hasbara [propagande] de premier ordre, et je ne fais aucune différence entre Hasbara et culture » , a déclaré de manière fort explicite Nissim Ben-Sheetrit, ancien sous-directeur général du Ministère des Affaires Étrangères israélien.

Le Ministère du Tourisme israélien promeut et facilite le tourisme dans les territoires palestiniens occupés [7] et facilite les excursions pour des artistes tels que vous, pour donner lieu à des séances de photos : « Séquences vidéo et photos de la chanteuse et de son entourage, pendant les concerts et les visites de sites touristiques d’Israël, destinées à être utilisées dans des campagnes de marketing internationales. » [8].

Le Ministère de la Culture donne son aide à la construction des colonies de Cisjordanie, et fait tout ce qu’il peut pour faire taire ceux qui protestent contre ce crime de guerre [9].

Les forces gouvernementales se joignent aux entreprises : Examinons le cas du port maritime d’Eilat (Eilat Port Company Ltd.). L’un des propriétaires est le gouvernement israélien, soi-disant « the Israel Ports Development & Assets Company Ltd. [10]. Le même gouvernement israélien a bloqué le port de Gaza, ce qui signifie non seulement la fermeture de tout commerce, mais aussi d’un lieu où les Palestiniens pouvaient vivre de leur travail.

C’est pour cette raison que, au cours des années, d’autres musiciens de jazz ont annulé leur participation au Festival de Jazz de la Mer Rouge : Eddie Palmieri, Jason Morana, Portico Quartet, Tuba Skinny, Andreas Öber and Stanley Jordan. Depuis que les festivals de Jazz sont devenus l’une des formes les plus utilisées de relations publiques, beaucoup de musiciens de jazz, de blues et soul ont annulé leurs performances à des festivals similaires sponsorisés par l’État. D’autres ont exprimé leur regret, après s’être informés de la situation politique du pays. Des noms viennent à l’esprit : Gil Scott-Heron, Cassandra Wilson and Meshell Ndegeocello. [11]

Le Festival de la Mer Rouge aurait pu être un festival pour célébrer l’esprit libre de la musique de Jazz, et cette belle tradition des minorités opprimées. Au lieu de cela, on utilise la musique comme le moyen de blanchir l’occupation militaire, l’apartheid et l’oppression de la population palestinienne. En conséquence, nous vous demandons : Nous vous supplions d’annuler votre participation au festival. Boycottez l’Apartheid !

Nous serions heureux de répondre à vos questions ou à vos commentaires,

Cordialement,

Boycottez ! Soutenez l’Appel BDS de l’intérieur

http://www.boycottisrael.info/"

[1] http://www.boycottisrael.info/

[2] http://en.wikipedia.org/wiki/1948_Palestinian_exodus

[3] http://ww4report.com/node/5991

[4] http://goisrael.com/tourism_eng/tourist%20information/discover%20israel/...

[5] http://www.redseajazzeilat.com/en/about/

[6] http://www.haaretz.com/misc/article-print-page/about-face-1.170267?trail...
http://pulsemedia.org/2010/08/23/we’ll-take-over-the-world-ministry-of-foreign-affairs-allocates-100-million-shekel-for-state-branding/

[7]http://mondoweiss.net/2012/11/israeli-ministry-of-tourism-map-annexes-ov...

[8] http://pulsemedia.org/2012/12/12/israel-2012-the-question-of-a-nation-wh...

[9] http://www.jpost.com/Israel/Culture-Minister-Livnat-slams-artists-for-Ar...

[10] http://eng.israports.co.il/IsraelPortsCompany/aboutcompany/israports/Pag...

[11] Eddie Palmieri, Jason Morana, Tuba Skiny
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4109716,00.html
Portico Quartet http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4317601,00.html
Andreas Öber http://refrainplayingisrael.blogspot.co.il/2012/12/andreas-oberg-respect...
Stanley Jordan http://electronicintifada.net/blogs/alexander-billet/thanks-stanley-jord...
Gil Scott-Heron http://www.counterfire.org/index.php/news/1-latest-news/4764-gill-scott-...
Cassandra Wilson

http://www.haaretz.com/print-edition/news/cassandra-wilson-cancels-holon...
Meshell Ndegeocello

https://twitter.com/OfficialMeshell/status/342311007412183040 ;

https://twitter.com/OfficialMeshell/status/342447140938842112 ;

https://twitter.com/OfficialMeshell/status/347759388070645760

(Traduit par Chantal C.)

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1290