Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
26 février 2018

BDS : Annulation en Israël de la course Honda avec Joe Roberts

Nouveau succès de la campagne BDS : Honda Israël a annoncé jeudi sur sa page Facebook que la course sponsorisée par Honda en Israël, qui devait avoir lieu dans la ville d’Arad, les 23 et 24 février, avec la star américaine Joe Roberts, était annulée.

“Faute d’une piste adaptée à la course”, affirme-ton de même source. Mais la presse israélienne attribue cette annulation "aux pressions subies par Honda de la campagne de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) pour les droits palestiniens, avec comme titre : “Maintenant BDS s’en prend aussi aux sports mécaniques.”

Cet article affirme que “les militants d’extrême gauche” en Israël, associés au mouvement BDS, ont contacté leurs amis à l’international pour coordonner une campagne afin de persuader Honda et Roberts d’abandonner l’évènement, mentionnant les violations des droits humains par Israël. Les militants ont aussi directement interpelé Roberts sur les réseaux sociaux.

Une piste “dangereuse”

L’article de presse israélien explique cependant que la raison officielle de l’annulation donnée par la Fédération israélienne des sports mécaniques est que la piste d’Arad a été jugée dangereuse.

Omer Shoshani, un représentant de la fédération, a déclaré aux médias que Roberts avait visité la piste d’Arad mercredi et avait décidé qu’il était risqué pour lui d’y rouler. Shoshani a également affirmé que la piste de remplacement à Petzael était inondée à cause de fortes pluies.

En fait, l’évènement avait à l’origine été prévu pour la nouvelle piste dans la colonie de Petzael, dans la Vallée du Jourdain, en Cisjordanie occupée, où l’armée israélienne est active dans les déplacements forcés de Palestiniens.

Toutes les colonies israéliennes en Cisjordanie, y compris Jérusalem Est et les plateaux syriens du Golan, sont illégales selon le droit international. Des associations pour la paix et les droits humains aux Japon ont donc exhorté Honda d’annuler l’évènement et le Comité national palestinien du BDS a averti le géant de l’automobile japonais qu’il pourrait avoir affaire à un “boycott international” s’il maintenait la course.

Honda-Israël a ensuite soudainement annoncé que l’évènement serait déplacé en dehors de la Cisjordanie, à Arad. Roberts a lui-même déclaré au +972 Magazine qu’il n’avait pas été informé par les organisateurs que l’évènement était censé avoir lieu en Cisjordanie.
“On ne m’a pas donné beaucoup de détails au départ, si ce n’est que la piste était en Israël” a écrit Roberts au journal. “Je n’aurais pas participé à l’évènement s’il avait eu lieu en Cisjordanie.”

Roberts, 20 ans, a remporté le championnat MotoAmerica Superstock 600 de 2015. Il a récemment signé avec l’équipe RW pour concourir au championnat mondial de Moto2. Roberts est arrivé en Israël en début de semaine, au vu des ses posts sur son compte Instagram.

Déplacements forcés et racisme

Les Palestiniens ont accueilli la décision de la semaine dernière de déplacer la course en dehors de la Cisjordanie comme un signe de la puissance du mouvement BDS, mais cela n’avait pas dissipé leurs inquiétudes.

Le BNC a mit l’accent sur les évacuations forcées des communautés bédouines de la région d’Arad, ainsi que la politique du maire d’Arad de refuser que des réfugiés africains s’installent dans la ville.

En outre, l’évènement était sponsorisé par le ministère des sports israéliens, dirigé par Miri Regev, une politicienne d’extrême droite connue pour ses propos racistes envers les Palestiniens et les Africains.

Blanchiment par le sport

Les militants des droits humains japonais et palestiniens ont continué de faire pression sur Honda, et sur Joe Roberts, afin que l’évènement soit complètement annulé.

Le BNC a exhorté Roberts de ne pas laisser le gouvernement israélien utiliser sa “réputation pour blanchir les crimes d’Israël et ses violations flagrantes des droits humains.” Le "blanchiment par le sport" est une expression décrivant la stratégie d’Israël d’utiliser les athlètes et les évènements sportifs (comme la course de vélo le Giro d’Italie ou le récent voyage de joueurs de la NFL) pour redorer son image à l’international.

“Le Comité national palestinien pour le BDS (BNC) se réjouit que Honda ait annulé l’évènement de Moto GP organisé par Israël après une campagne efficace de pression menée par des militants BDS japonais, palestiniens, israéliens et à travers le monde,” a déclaré à The Electronic Intifada Jamal Juma’, un membre du Comité.

“Organiser une course dans une colonie illégale israélienne, en territoire palestinien occupé constitue pas moins que de la complicité de crime de guerre,” affirme Juma’. “Sponsoriser une course à Arad, où les communautés bédouines palestiniennes sont expulsées et dépossédées et leurs maisons détruites, aurait été pour Honda tout aussi problématique.”

Source : https://electronicintifada.net/blogs/ali-abunimah/honda-event-israel-joe-roberts-canceled?utm_source=EI+readers&utm_campaign=de4e38a0bb-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_e802a7602d-de4e38a0bb-290649781

Traduction : http://www.aurdip.fr/annulation-en-israel-de-la-course.html

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1280