Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
28 février 2018

Sadisme de l’occupant : une enfant transplantée privée de ses parents

Une jeune de 13 ans de Gaza a été obligée de quitter l’enclave pour bénéficier d’une greffe de rein en Cisjordanie occupée sans la présence de ses parents, l’occupant israélien ayant interdit le passage de sa mère et de son père.


Inaam al-Attar est arrivée mercredi à l’hôpital de Ramallah, où elle doit recevoir un rein donné par l’un de ses oncles, mais sans ses parents. De nombreux médias palestiniens ont assisté à la scène, et ce nouvel acte de sadisme a rapidement été connu par la population.

C’est peut-être pourquoi, quelques heures plus tard, l’administration israélienne a fait savoir dans sa grande bonté que finalement la mère, Salwa al-Attar, mais pas son mari, serait autorisée à voyager de Gaza à Ramallah.

Le nombre de Palestiniens autorisés par Israël et son complice égyptien à quitter la bande de Gaza pour recevoir des soins vitaux non dispensables dans l’enclave a chuté de manière drastique au cours des derniers mois, provoquant le décès de dizaines de malades qui auraient pu autrement avoir une chance de survivre.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9340