Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
21 mars 2018

Ahed et Nariman Tamimi condamnées à 8 mois de prison : DE QUEL DROIT ?

Les juges militaires viennent de condamner à 8 mois de prison la jeune Ahed Tamimi, ainsi que sa mère, soit le même tarif que pour les Juifs israéliens, comme Elor Azria, qui achèvent de sang-froid des Palestiniens blessés gisant au sol. Nous appelons à un rassemblement le samedi 31 mars pour la libération de tous les prisonniers palestiniens !

Ahed, 17 ans, depuis peu, avait giflé un soldat qui occupait sa maison, alors que l’armée venait de blesser grièvement d’une balle dans la tête son petit cousin Mohamed.

Quant à sa mère Nariman, elle avait osé filmer sa fille confrontant les soldats de l’occupation, ce qui lui vaut de rester également 8 mois en prison et de payer 6000 shekels (1200 euros), car il faut bien racketter les Palestiniens au passage.

Mais c’est Israel et son armée qui devraient être sanctionnés : personne n’aurait été giflé en l’absence d’occupation et de colonisation ! Ces soldats n’avaient rien à faire sur les terres palestiniennes. Et il est temps qu’ils dégagent !

Certes, s’il n’y avait pas eu la mobilisation de l’opinion publique internationale, Ahed et sa mère auraient sans doute écopé de plusieurs années. Le jet de pierres sur des véhicules blindés de l’armée d’occupation est passible de 15 ans de prison et c’est la peine qui a été infligée à 5 mineurs palestiniens du village de Hares.

Mais Ahed et sa mère, que l’on a contraintes à "plaider coupables", à l’israélienne, n’ont rien à faire en prison, pas plus que ses cousins dont nous sommes sans nouvelles et qui ont subi 22 jours d’interrogatoires, sans avocat, sans aucun membre de leur famille présent et dans des conditions traumatisantes.

Et pas plus que les 700 enfants, kidnappés la nuit à leur domicile ou en sortant de l’école, et qui passent chaque année par les prisons israéliennes, en toute illégalité !

Pas plus que les 350 enfants qui sont actuellement incarcérés par l’occupant israélien !

Pas plus que les 720.000 Palestiniens qui ont été emprisonnés par l’Etat colonial depuis 1967.

Pas plus que 6.150 résistants qui sont en ce moment détenus illégalement dans les prisons de l’occupant !

NOUS VOUS APPELONS À LE DIRE HAUT ET FORT AVEC NOUS LE SAMEDI 31 MARS

RASSEMBLEMENT A 15 H

A LA FONTAINE DES INNOCENTS A PARIS (Métro-RER Chatelet les Halles)

POUR LA LIBÉRATION DE TOUS LES PRISONNIERS PALESTINIENS !

Pour que Ahed et ses parents puissent vivre libres et en sécurité, de même que tous les Palestiniens !

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9130