Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
5 avril 2018

Salah Hamouri à nouveau sur la mairie de Stains (Photo)

Les élus de la municipalité de Stains, ayant remporté le procès engagé par la préfecture de Seine-Saint-Denis, qui demandait la suppression de la banderole réclamant la liberté de Salah Hamouri, ont remis la banderole sur le fronton de leur mairie !

Dans une action en référé auprès du tribunal administratif de Montreuil, le juge avait concédé le retrait totalement aberrant de la mention "et de tous les prisonniers palestiniens", mais avait estimé, après la plaidoirie de Me Roland Weyl, que notre concitoyen Salah Hamouri, en détention administrative depuis août dernier en Israel avait parfaitement sa place sur la mairie.

La préfecture avait notamment plaidé le 10 mars dernier que cet affichage n’avait aucun rapport avec l’intérêt local de la municipalité, et qu’il constituait une ""dérogation à la nécessaire neutralité". Elle voulait faire payer aux élus de Stains plusieurs centaines d’euros par jour en cas de maintien de la banderole.

Me Weyl a plaidé que la défense des droits de l’homme concernait tous les élus, a dénoncé le caractère illégal et arbitraire de la détention administrative (n’en déplaise à Meyer Habib), et à souligné que même Macron avait demandé la libération de Salah Hamouri.
(D’où le clin d’oeil sur la banderole, en forme de rappel de la position du président de la république sur ce sujet, en attendant que sa déclaration soit suivie d’actions....)

Bravo à Azzedine Taibi et à tous les élus de Stains ! Merci à celles et ceux qui se sont mobilisés pour les soutenir le mois dernier !


CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 260