Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
26 avril 2018

Israël justifie le meurtre d’enfants à Gaza : "ils n’étaient pas à l’école"

Voici les photos des 4 enfants qui ont été tués par des snipers israéliens à Gaza, durant les Marches du Retour, depuis le 30 mars, et dont les autorités israéliennes ont officiellement approuvé les meurtres. Le ministre israélien de l’éducation, le sinistre Naftali Bennett, a même déclaré : "S’ils étaient allés à l’école comme tous les autres enfants, ils n’auraient pas eu de problèmes".(sic)


Alaa Zamli, 15 ans, tué par un sniper israélien le 10 avril dernier. à Gaza


Hussein Madi, 13 ans, tué par un sniper israélien à Gaza


Mohammed Ayoub, 14 ans, tué par un sniper israélien le 20 avril dernier


Ibrahim Abu Sha’er, 17 ans, tué par un sniper israélien à Gaza

Passons sur l’ignorance crasse de cet homme qui est censé être ministre de l’Education, mais qui a sans doute oublié que les enfants ont été tués un vendredi, jour de fermeture des établissements scolaires palestiniens. Il s’agit plus généralement de la propagande israélienne qui a l’obscénité de répéter sur tous les médias et réseaux sociaux : "Si on donnait des livres à lire aux enfants de Gaza au lieu de pierres à jeter, Gaza ne serait pas dans cet état".

L’armée estime bien entendu que c’est le Hamas qui est responsable de ce "manque d’éducation", et ne "sait qu’enseigner la violence au lieu de leur donner d’autres outils pour se construire dans la vie"...

Mais la violence des destructions d’écoles par Israël, de ses bombardements réguliers, de son blocus, et de celle qui a consisté à expulser ces nombreuses familles de réfugiés de leurs villes et villages, n’a pas marqué l’éducation et le devenir de ces enfants, bien entendu !

Et quand Tzipi Livni ose annoncer : "tout le monde connait le code éthique de l’armée israélienne, et si un soldat l’enfreint, il est sanctionné."

  • Faux ! Répond B’Tselem, l’association israélienne des droits de l’homme, qui rétorque : "Ceci n’est que poudre aux yeux pour empêcher, entre autres, toute enquête indépendante".

Mais les meurtres de civils désarmés ne passent pas comme une lettre à la poste. En témoignent des groupes de jeunes juifs américains qui protestent publiquement contre cette violence et cette lâcheté.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : http://mondoweiss.net/

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9410