Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
10 mai 2018

Plus de 200 militants ont manifesté en Sicile contre le Giro (Vidéo)

A Catagne, en Sicile, 200 militants ont retardé mardi le départ du "Giro", protestant contre le fait que la direction du tour cycliste italien a accepté de commencer par la ville de Jérusalem.

Aux cris de "Israel assassin ! Italie Complice ", "Le Giro entâché de sang !", ils ont fait face à la police anti-émeutes et distribué des tracts sur l’instrumentalisation du sport.

Un article publié dans le journal "la Sicilia" expose leurs arguments sur cet état d’apartheid qui empêche les sportifs palestiniens de pratiquer leurs sports, n’hésitant pas à les arrêter, les blesser, voire les tuer, qui devrait être exclu de toutes les compétitions sportives.

Mais outre les militants, des sportifs italiens ont exprimés leur écoeurement. Ainsi Renzo Ulivieri, le dirigeant de l’association italienne des managers de football a annoncé sur facebook "Cette année, je ne regarderai pas le giro. Vive la Palestine libre".

Cette course, qui pour la première fois dans l’histoire du Giro prend son départ hors d’Europe, a également été boudée par l’ensemble de la presse italienne, passablement mal à l’aise en raison de la décision la décision de ceux qui ont accepté cette proposition honteuse et illégale, en échange de quelques millions d’euros.

Le fait qu’un cycliste palestinien, Alaa al-Dali, blessé par israel alors qu’il se tenait à 200 m de la "barrière" et qu’il s’entraînait depuis des mois pour les jeux asiatiques de 2018, ait dû être amputé, n’est pas non plus passé inaperçu à l’occasion de cette compétition peu glorieuse.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50