Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
15 mai 2018

Gaza : Des bébés asphyxiés par les gaz lacrymogènes largués par Israël

Nous reproduisons le courrier de Néli, car il s’agit d’une histoire vraie celle d’un bébé de 8 mois morte asphyxiée dans une maison peu hermétique de Gaza par les gaz lacrymogènes largués par l’armée israélienne. Et ensuite on vient nous parler d’armes chimiques dans d’autres pays...

Chers tous,

Vous êtes bien sûr au courant des 60 morts hier à Gaza.

J’ai eu hier après-midi un message complètement affolé de Samah qui avait soudain vu sa "maison" ( une pièce avec le toit troué) envahie de gaz lacrymogène et avait pris des trois enfants et a couru, couru, pour pouvoir respirer et faire respirer ses trois petits. Ensuite elle m’a appelé pour me dire qu’elle était loin de chez elle, avec les enfants, son mari à la manif près de la barrière avec Israël, qu’elle ne savait pas quoi faire, qu’ils n’avaient rien à manger ni à boire, et qu’elle ne savait pas quand elle pourra rentrer chez elle, et que même à la maison la famille n’était pas en sécurité.

J’ai essayé de la calmer et la convaincre de rentrer, pensant que c’était plus le stress que la réalité qui l’avait chassé de chez elle. Et ce matin j’ai appris la mort d’une petite fille de 8 mois, chez elle, à la maison, qui a succombé au gaz lacrymogène largué par Israël. Voici la photo de son enterrement, aujourd’hui. Donc Samah avait bien raison de s’enfuir... Aujourd’hui il y a eu 60 enterrements à Gaza, et Samah - et les autres je pense - se sent abandonnée par le monde. Cette situation est insupportable.

amicalement,

Néli

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9040