Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
26 mai 2018

Est-ce possible ? Est-ce que le Pétain palestinien est allé jusque là ?

L’Autorité Palestinienne (AP) aurait menacé d’arrêter sa "coopération sécuritaire" avec Israël, au cas où ce dernier accepterait de lever le blocus de Gaza !!! Très inquiet des rumeurs circulant sur un possible accord entre Israël et le Hamas concernant une éventuelle trêve à long terme, Mahmoud Abbas, aurait lancé cet avertissement, selon des fuites organisées de source israélienne et rapportées par le Palestine Information Center.

Le chef des services secrets israéliens, Nadav Argaman , aurait reçu une lettre de son homologue palestinien, Majed Faraj, le mettant en garde "contre toute action israélienne destinée à alléger le siège de Gaza" !

C’est devenu un secret de Polichinelle que le Hamas tente de trouver un accord pour lever totalement ou partiellement le blocus sur la bande de Gaza, qui dure maintenant depuis 11 ans, et dont les manifestants gazaouis ont obligé le monde à prendre conscience de l’horreur.

Selon la rumeur, Israël pourrait accepter de lever partiellement le blocus, en échange de la restitution de prisonniers de guerre israéliens et de conditions gardées secrètes, par l’Egypte et le Qatar qui joueraient actuellement les médiateurs pour un tel accord.

Ce qui n’arrange pas les affaires de l’Autorité Palestinienne qui n’a pas perdu l’espoir de reprendre le contrôle du pouvoir à Gaza, en continuant à mettre la pression sur ses 2 millions d’habitants (non paiement, puis réduction drastique des salaires des fonctionnaires de la bande de Gaza, et mise à la retraite forcée, et quasiment sans ressources, d’un tiers d’entre eux, récemment ).

Sachant qu’actuellement, la "collaboration sécuritaire" entre l’Autorité Palestinienne et Israël entraînerait "l’interception de 40% des actes de résistance contre Israël" (pas seulement dans la bande de Gaza, mais dans toute la Palestine occupée), c’est une menace sérieuse que lance l’AP à Israël.

N’oublions pas que dans le cadre de cette "collaboration" l’Autorité Palestinienne a également réduit ses mesures d’assistance à toutes les familles de prisonniers, y compris celles qui se trouvent en Cisjordanie occupée.

Connaissant la politique du "diviser pour régner" qu’a toujours mené Israël, Abbas, ne doit pas s’étonner que l’occupant israélien révèle ses basses manoeuvres. Mais ne jouissant déjà plus de la moindre considération au sein de la population palestinienne, aurait-il décidé de jouer son va-tout pour conserver le monopole des avantages concédés aux collaborateurs ?

Source : https://www.middleeastmonitor.com/20180525-pa-threatens-to-cut-security-ties-with-israel-if-gaza-blockade-lifted/?utm_campaign=20180525&utm_source=sailthru&utm_medium=email&utm_term=Middle%20East%20Minute

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9360