Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
15 juin 2018

Stop à la répression des manifestants par l’Autorité Palestinienne ! (Vidéo)

La police de Mahmoud Abbas, qui se maintient au pouvoir en Cisjordanie sans la moindre légitimité en l’absence d’élections, a brutalement réprimé mercredi soir des manifestations à Ramallah contre la collaboration de l’Autorité Palestinienne (AP) avec l’occupant et contre sa participation au blocus de Gaza.

C’est à coup de gaz lacrymogènes et de grenades assourdissantes que l’AP a répondu aux manifestants qui affirmaient leur solidarité avec leurs frères et soeurs de Gaza, qui organisent des protestations contre l’occupation et le blocus depuis le 30 mars à Gaza, au péril de leurs vies.

Après une première manifestation dimanche, les protestations à Ramallah se sont poursuivies mardi à Abu Dis, Bethléem, Naplouse et Ramallah.

Mercredi soir, malgré le fait que la police de l’AP a refoulé aux checkpoints les Palestiniens de différentes villes qui venaient se joindre à la manifestation de Ramallah, le centre ville a été envahi par des hommes et des femmes en colère, demandant à nouveau la démission de l’AP, en raison de sa coopération avec Israel dans la répression des résistants palestiniens.

Se mêlant aux manifestants, bon nombre de policiers en civil se sont déchaînés à coups de gourdins électriques sur les participants à cette protestation, rapportent ces derniers.
Leurs téléphones ont été confisqués, de même que les caméras de journalistes, quand ils n’ont pas été cassés.

Ces mêmes forces de police, entraînées par les USA, le Canada et l’Union européenne, ont arrêté une quarantaine de manifestants, dont le président de l’union des étudiants de Birzeit, et envoyé une dizaine d’autres à l’hôpital, où ils sont allés leur prendre de force leurs papiers d’identité.

On apprend également (cf the Guardian) qu’un membre d’Amnesty International, Laith Abu Zeyad, arrêté mercredi soir par l’AP a été détenu et torturé.

Philip Luther, directeur d’Amnesty International pour le Moyen Orient et l’Afrique du Nord, rapporte que Laith Abu Zayed a été roué de coups pendant sa détention et a pu constater que 18 autres manifestants arrêtés subissaient le même traitement.

Amnesty demande une enquête indépendante sur la brutale répression exercée par l’AP à l’occasion de cette manifestation. (https://www.theguardian.com/world/2018/jun/15/palestinian-forces-accused-of-vicious-response-to-protests)

L’association Samidoun appelle à organiser des manifestations de protestation devant les ambassades et délégations palestiniennes dans les différentes capitales, comme à Londres où un rassemblement est prévu le 17 juin.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : http://samidoun.net/2018/06/pa-security-forces-violently-attack-demonstration-to-end-sanctions-on-gaza/

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9410