Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
4 juillet 2018

La jeune refuznik Ayelet Brachfeld fait plier l’armée

L’armée israélienne a libéré mardi et exempté de service militaire l’objectrice de conscience Ayelet Brachfeld, après l’avoir emprisonné pendant cent jours.

L’armée israélienne a libéré mardi et exempté de service militaire l’objectrice de conscience Ayelet Brachfeld, après l’avoir emprisonné pendant cent jours.

Appelée sous les drapeaux en février, pour effectuer un service militaire obligatoire de deux ans (pour les femmes ; 3 ans pour les hommes), Ayelet s’y était résolument opposée. « Refuser la violence de l’armée israélienne est une voie pour résoudre le conflit », avait-elle dit.

Au terme de quatre détentions successives, totalisant 100 jours, l’armée du régime d’apartheid a finalement cédé, et a exempté la jeune femme.

« Maintenant libre, je ne peux que penser à tous ceux dont le combat continue, et qui paient un prix beaucoup plus élevé que moi : les Palestiniens, que ce soit à Gaza ou en Cisjordanie », a déclaré Ayelet à sa sortie de la prison militaire.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9410