Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
29 juillet 2018

Nouvel acte de piraterie israélienne contre la Flottille de la Liberté

La marine de guerre israélienne s’apprêtait dimanche en milieu d’après-midi à prendre d’assaut, dans les eaux internationales, le bateau Al Awda (Le Retour), chargé de médicaments destinés à la population de la bande de Gaza.


(décoration de l’al-Awda lors de l’escale de Naples)

Le dernier message envoyé par les volontaires de la Flottille de la Liberté à bord d’Al Awda signalait que le bateau se trouvait à 50 milles marins (90 kilomètres) des côtes de Gaza lorsque la marine israélienne est entrée en contact avec l’équipage, le sommant de cesser sa progression.

Il y a tout lieu de penser que les spécialistes de la piraterie en haute mer ont ensuite neutralisé les moyens de communication du navire avant d’en prendre le contrôle. Les 22 militants à bord, de 16 nationalités différentes, dont des Français et des Israéliens, s’attendaient à être conduits dans un port israélien, où ils seraient détenus au mépris de tout droit international, puis expulsés.

Battant pavillon norvégien, l’Al Awda était parti au mois de mai de la Scandinavie et il a fait 28 escales en Europe avant cette nouvelle tentative de briser le blocus criminel de la bande de Gaza et des 2 millions d’hommes, de femmes et d’enfants enfermés dans ce gigantesque camp de concentration à ciel ouvert.

Un second bateau de la flottille, le Freedom, battant pavillon suédois et transportant lui aussi des fournitures médicales, risque pareillement une interception par la marine du régime d’apartheid au cours des prochaines 48 heures.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9360