Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
4 août 2018

Le 2ème bateau de la Flotille de la Liberté attaqué à son tour.

Le Freedom a été attaqué ce vendredi 3 août, vers minuit par la marine de guerre israélienne et amené de force à Ashdod.

"Les militant.e.s à bord sont en centre d’immigration (sic !) comme ceux d’al-Awda l’étaient (procédure identique) et seront ensuite amenés à la prison de Givon où leurs avocats pourront les voir cet après midi", écrit l’UJFP.

Parmi eux, le Français Pascal Maurieras, en tant que marin du Freedom.

Gageons que Macron ne réagira pas davantage que dans le cas de Sarah Katz et de l’assaut donné à l’Awda dans les eaux internationales.

"L’exigence, ce n’est pas une visite consulaire qui aura lieu, c’est le fait d’obliger la France à dire que cet acte de piraterie est illégal.", souligne l’UJFP dans un communiqué.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9230