Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
9 août 2018

140 bombardements sur Gaza cette nuit : une femme enceinte et son bébé de 18 mois tués !

Qui va arrêter les assassins ? Comment peut-on laisser massacrer ainsi une population sans défense ? Trois Palestiniens, dont une jeune femme enceinte et sa fillette de 18 mois, ont trouvé la mort cette nuit sous les bombardements israéliens. Quelle honte d’assister à cette barbarie pendant qu’on disserte sur les drones d’éventuels paparazzi qui ont survolé la villégiature de Macron ou encore des sanctions contre l’Iran. Là il s’agit de vraies bombes, lancées sur de vrais gens, pas un Etat qui nous est présenté comme moderne et civilisé, et auquel aucun privilège n’est refusé !

Les bombardements n’ont jamais cessé sur la bande de Gaza depuis des années. A tel point, que cela semble rentré dans une routine qui ne mérite même pas la moindre mention dans les médias !

Inas Muhammad Khamash, 23 ans, enceinte, et sa petite fille de 18 mois, Bayan, ont été assassinées à l’aube.

Son mari a été blessé par les bombes lancées dans la région de Jaafari au centre de la bande de Gaza.

Un troisième Palestinien, Ali al-Ghandour, 30 ans, a été tué de la même manière dans le Nord de Gaza.

Douze autres Palestiniens ont été hospitalisés, dont deux dans un état critique.

D’important dommages matériels ont également été causés par ses 140 bombardements dans toute la bande de Gaza, en soi-disant représailles de tirs sur une patrouille israélienne à la "frontière" de Gaza mercredi dernier. Tirs qui n’ont endommagé qu’un véhicule militaire.

Et à l’heure où nous écrivons, ce jeudi midi, les bombardements israéliens se poursuivent.



Source : Maan News Agency

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9230