Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
17 août 2018

Plus une seule chimiothérapie à Gaza

Pendant qu’on nous parle de desserrement de l’étau sur Gaza et d’accords en cours de négociation entre Israel et le Hamas, les malades de cancer ne peuvent plus disposer de la moindre chimiothérapie dans la bande de Gaza et ne sont toujours pas autorisés, pour la plupart, à en sortir quand ils veulent aller se faire soigner en Cisjordanie.


Femmes de Gaza réclamant un traitement contre le cancer

En plus de la canicule que les Palestiniens ont subi cet été, avec seulement 4 ou 5 H d’électricité par jour, et seulement 10 jours d’essence disponible pour les urgence.

Plus de 20 Palestiniens sont morts de leurs blessures en juillet, faute de ne pouvoir accéder aux soins nécessaires, après avoir été blessés par des snipers israéliens.

Et en juillet, le stock des médicaments dans la bande de Gaza était au niveau zéro, Mahmoud Abbas refusant d’en fournir, y compris pour les chimiothérapies, indique le centre Al Mezan. L’"Autorité Palestinienne" exige pour cela que le Hamas renonce à exercer le moindre pouvoir das la bande de Gaza, quitte à imposer, tout comme Israël, des châtiments collectif à l’ensemble de la population de Gaza.

Source : Maan News Agency

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 9400